Leçons de physiologie expérimentale appliquée à la médecine, Jilid 1

Kulit Depan
J.-B. Baillière, 1855 - 510 halaman
 

Edisi lain - Lihat semua

Istilah dan frasa biasa

Petikan popular

Halaman ii - In-8° 7 fr. 5o c. l'Auteur et l'Éditeur de cet ouvrage se réservent le droit de le traduire ou de le faire traduire en toutes les langues. Ils poursuivront, en vertu des Lois, Décrets et Traités internationaux, toutes contrefaçons, soit du texte, soit des gravures, ou toutes traductions faites au mépris de leurs droits.
Halaman ii - Paris dans le cours du mois de décembre 1860, et toutes les formalités prescrites par les Traités sont remplies dans les divers États avec lesquels la France a conclu des conventions littéraires.
Halaman 96 - On pensait que toute sécrétion devait être versée sur une surface interne ou externe, et que tout organe sécrétoire devait nécessairement être pourvu d'un conduit excréteur destiné à porter au dehors les produits de la sécrétion. L'histoire du foie établit maintenant d'une manière très nette qu'il ya des sécrétions internes, c'est-à-dire des sécrétions dont le produit, au lieu d'être déversé à l'extérieur, est transmis directement dans le sang.
Halaman 17 - Ces découvertes imprévues doivent être d'autant plus rares que les sciences sont mieux constituées, et d'autant plus fréquentes que les sciences sont moins avancées. En physiologie, tout expérimentateur pourra en faire, pourvu qu'il soit bien pénétré de cette idée, que les théories sont tellement défectueuses dans cette science, qu'il ya, dans l'état actuel des choses, autant de probabilités pour découvrir des faits qui les renversent, qu'il y en a pour en trouver qui les appuient.
Halaman 496 - ... pour y rechercher la matière sucrée. Or, je déclare de nouveau que j'ai toujours obtenu le résultat que j'avais annoncé, à savoir, que chez un chien en digestion de viande cuite ou crue il n'ya pas de sucre dans la veine porte, ni une heure, ni deux heures, ni trois heures, etc., après le repas, et qu'il y en a au contraire dans les mêmes circonstances, constamment et en notable proportion, dans le sang des veines hépatiques.
Halaman 489 - ... sucre, et que, par conséquent, le foie ne joue point dans la production de ce principe le rôle qui lui est attribué. Une seconde particularité , qui ressort des mêmes expériences , frappera peut-être moins que la précédente, mais elle est pour nous tout aussi précieuse, car elle démontre avec évidence que le foie est bien, comme nous l'avons dit, un organe dans lequel les produits de la digestion viennent séjourner un certain temps, s'y accumuler, s'y réunir, pour être ensuite...
Halaman 476 - ... et des veines hépatiques; et tant qu'il restera établi que le sang qui entre dans le foie ne renferme pas de sucre , et que le sang qui en sort en contient des proportions considérables, il faudra bien admettre que la matière sucrée se produit dans le foie , car on ne saurait échapper à cette conséquence de la logique la plus simple : que , puisque le sucre n'existe pas avant le foie et qu'il existe après, il faut bien qu'il se soit formé dans cet organe. Mais le sucre...
Halaman 476 - ... matière peut se trouver détruite en traversant le poumon, ou bien dans certains cas, et particulièrement pendant et aussitôt après la période digestive, un excès peut se répandre plus loin dans le système artériel et même dans le système veineux superficiel. Néanmoins, dans tous...
Halaman 82 - ... ou qu'il est à la matière sucrée ce que le rein est à l'urée, quand nous savons que le sang qui entre dans le foie ne contient pas de sucre , mais que le sang qui en sort en contient beaucoup ; tandis que pour le rein, au contraire, l'urée existe dans le sang qui entre, et ne se trouve plus dans le sang qui sort; quand nous savons enfin que, si l'on supprime les reins, on fait accumuler l'urée dans le sang ; tandis que si l'on arrête...
Halaman 475 - Sur des animaux carnivores, nourris exclusivement pendant des temps très-considérables (3,6 ou 8 mois) avec de la viande cuite à l'eau et dans laquelle l'expérience directe ne décèle pas la moindre trace de matière sucrée, je recueillis le sang de la veine porte avant son entrée dans le foie, et je n'y constatai jamais, dans des conditions physiologiques convenables, la présence du sucre, tandis qu'en recueillant le fluide sanguin dans les veines hépatiques à sa sortie du foie, j'y rencontrai...

Maklumat bibliografi