Correspondance de Feńelon, archevêque de Cambrai,

Kulit Depan
Ferra jeune, libraire ... A. Le Clerc et Cie, imprimeurs-libraires, 1827 - 11 halaman
 

Halaman terpilih

Edisi lain - Lihat semua

Istilah dan frasa biasa

Petikan popular

Halaman 10 - ... dus à sa personne. Il n'ya rien de dur et de violent que je ne prisse sur moi, pour ne donner jamais une scène au monde par une dispute avec M. le cardinal de Noailles. Mais en évitant cette extrémité, je ne laisserai pas de le blesser, en réfutant une doctrine qu'il croit pure, et des auteurs qu'il protège.
Halaman 595 - Dieu que je vous prie instamment de représenter au roi mes véritables sentiments. Je n'ai jamais eu que docilité pour l'Église et qu'horreur des nouveautés qu'on m'a imputées. J'ai reçu la condamnation de mon livre avec la simplicité la plus absolue. Je n'ai jamais été un seul moment...
Halaman 594 - ... de l'embarras. Les lettres sont sans éclat. Je recevrai avec ingénuité , et même , je l'ose dire, avec petitesse , tout ce que vous croirez être selon Dieu et venir de son esprit. Quoique je sois en autorité pastorale , je veux être , pour ma personne , le dernier et le plus petit des enfants de Dieu.
Halaman 3 - Polignac (3) pour m'expliquer avec vous sans réserve. Je commencerai par avoir l'honneur de vous dire que je n'ai fait aucun usage de vos lettres auprès de M. le cardinal de Noailles, quoiqu'elles dussent être suffisantes pour le rendre content de vos sentimens sur son sujet, s'iln'avoit des impressions que je ne puis être en état de détruire sans votre secours.
Halaman 170 - Je le pressai de me dire la vérité devant Dieu. Alors il se mit en grande colère, et il s'écria : Pourquoi me le demandez-vous devant Dieu? Eh bien! puisque vous me le demandez ainsi, je ne puis pas vous désavouer que j'ai fait telle chose. Il...
Halaman 594 - JE reçois, madame, diverses lettres où l'on nie presse de plus en plus de vous voir au plus tôt, de m'ouvrir à vous sans réserve, et de vous engager à la même ouverture. Je ne sais d'où me viennent ces lettres. Je suppose que ces personnes, inconnues pour moi, sont instruites à fond des grâces que Dieu vous fait. Je serois ravi d'en profiter, quoique je n'aie jamais eu aucune occasion de vous voir. Je me recommande même de tout mon cœur à vos prières. Enfin je vous conjure de me faire...
Halaman 325 - Jamais peut-être aucun livre n'a été examiné ni plus long-temps, ni avec plus de précaution. On a employé à cet examen , pendant près de trois ans , les plus habiles théologiens de Rome , tirés de toutes les écoles les plus fameuses : M.
Halaman 11 - Loin d'être un des principaux mobiles des mortification», je voudrais pouvoir procurer à M. le cardinal de Noailles un repos parfait. Notre réunion même n'a aucun besoin qu'on la commence de mon côté. Je la porte tous les jours toute faite à l'autel au fond de mon cœur ; Dieu sait les vœux que je fais pour celui qui me croit si opposé à ses intérêts. Je serai maintenant encore plus zélé pour son service , que je ne l'aurais été autrefois.
Halaman 524 - Nous sommes donc, selon eux, comme une bille sur un billard, indifférente à se mouvoir à droite ou à gauche. Mais, dans le temps même qu'elle se meut à droite, on la soutient encore indifférente à s'y mouvoir, par la raison qu'on l'auroit pu pousser à gauche.
Halaman 500 - Dieu qu'il vous remplisse de son esprit de simplicité et de force, afin que vous ne suiviez ni votre goût naturel, ni votre curiosité pour la science, ni le plaisir de l'esprit, ni celui de la société avec les personnes savantes, mais l'enfance de la crèche et la folie de la croix.

Maklumat bibliografi