Histoire des conspirations et des exécutions politiques en France, en Angleterre, en Russie et en Espagne. Depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours: cette histoire est précédée d'une Introduction générale, et terminée par un Précis de la Révolution de Février et des évènements de juin 1848

Kulit Depan
par Gustave Havard, 1849
 

Edisi lain - Lihat semua

Istilah dan frasa biasa

Petikan popular

Halaman 282 - ... politiques avec tout autre gouvernement, que les préceptes de cette religion sainte, préceptes de justice, de charité et de paix, qui, loin d'être uniquement applicables à la vie privée, doivent, au contraire influer directement sur les résolutions des princes et guider toutes leurs démarches comme étant le seul moyen de consolider les institutions humaines, et de remédier à leurs imperfections.
Halaman 282 - Providence de répandre sur les états dont les gouvernements ont placé leur confiance et leur espoir en elle seule, ayant acquis la conviction intime , qu'il est nécessaire d'asseoir la marche à adopter par les puissances dans leurs rapports mutuels sur les vérités sublimes que nous enseigne l'éternelle religion du...
Halaman 347 - L'exemple de Jésus-Christ lui-même, qui vécut et mourut sujet de l'empereur de Rome, et se soumit respectueusement au décret qui le condamnait à mort. Nous avons, de plus, l'exemple des apôtres qui aimaient et respectaient également les autorités, enduraient patiemment les cachots, selon la volonté des empereurs, et ne se révoltaient pas, comme des malfaiteurs et des traîtres. Nous devons donc aussi suivre ces exemples, savoir souffrir et nous taire.
Halaman 284 - Russie par les titres de sa propre constitution , sur laquelle je désire de fonder le bonheur du pays. Si le grand intérêt du repos général n'a pas permis que tous les Polonais fussent réunis sous le même sceptre , je me suis efforcé du moins d'adoucir, autant que possible, les rigueurs de leur séparation, et de leur obtenir partout la jouissance possible de leur nationalité.
Halaman 338 - ... d'annoncer à toutes les autorités que leur devoir le plus essentiel est de surveiller tous les employés qui leur sont soumis, non-seulement quant à leur conduite publique et privée, mais aussi quant à leurs liaisons de famille et d'amitié. Les présidents de toutes les autorités, dans leurs rapports fondés sur simple supposition, doivent, pour m'éclairer, énoncer leurs opinions et leurs remarques , pour que, conformément au degré...
Halaman 117 - maréchal arrive dans le même état « que le droguiste, lui reprochant de n'a« voir pas été plus expéditif , le prince « étant dans une attaque d'apoplexie : « aussitôt le droguiste lui donna une « coupe d'argent avec son couvercle ; «le maréchal l'emporta lui-même, « chancelant comme un homme pris « de boisson. Une demi-heure après , « le tsar se retira dans la contenance « la plus triste avec toute sa suite ; « sur-le-champ le maréchal m'ordonna « de rester dans l'appartement...
Halaman 283 - Toutes les puissances qui voudront solennellement avouer les principes sacrés qui ont dicté le présent acte, et reconnaîtront combien il est important au bonheur des nations , trop longtemps agitées , que ces vérités exercent désormais sur les destinées humaines toute l'influence qui leur appartient, seront reçues avec autant d'empressement que d'affection dans cette sainte alliance.
Halaman 117 - ... tendu que le prince était très-mal. « M. Béar, dès qu'il m'eut entendu , « pâlit ; la frayeur le saisit ; son état de « trouble m'étonna au point que je lui « en demandai le sujet, mais il ne put « me répondre. Sur ces entrefaites, le « maréchal arrive dans le même état « que le droguiste, lui reprochant de n'a...
Halaman 207 - ... pillage, de la violence et du meurtre. Mais ce qui montre bien jusqu'où l'homme se flatte, c'est qu'il ose concevoir quelque espérance. Il s'imagine qu'à cause de son courage je pourrais lui faire grâce, et qu'il ferait oublier ses crimes passés par ses services futurs.
Halaman 121 - L'impératrice demanda la grâce de fa dame d'atour , et fon mari irrité la refufa. Il caffa dans fa colère une glace de Venife, et dit à fa femme : »» Tu vois qu'il ne »» faut qu'un coup de ma main pour faire rentrer cette » » glace dans la pouffière dont elle eft fortie.

Maklumat bibliografi