Recueil des instructions données aux ambassadeurs et ministres de France depuis les traités de Westphalie jusqu'à la révolution française, Jilid 13

Kulit Depan
Ancienne Librairie Germer Baillière et Cie., 1895
 

Edisi lain - Lihat semua

Istilah dan frasa biasa

Petikan popular

Halaman 97 - Reedtz lo traité de Pinneberg, de novembre 1679, et le Recez entre Chrétien V et la ville de Hambourg, août 1692. 2. On lit dans le Journal de DANGKAU, à la date du samedi 30 novembre 1697 : - M. le prince de Conti a vu le roi de Danemark à Copenhague. Il avait cinq vaisseaux de Dantzick, que Bart a pris, et il les a laissés en dépôt au roi de Danemark. • Jean Bart avait conduit le prince de Conti, élu roi de Pologne. On sait que l'entreprise échoua, dès Dantzick. C'est au retour qu'eut...
Halaman lxiii - ART. II. — Les deux hautes parties contractantes étant également convaincues que l'intérêt immédiat de leurs couronnes est attaché au maintien de la Forme du Gouvernement de la Suède, et voulant déterminer le point par lequel cet intérêt se trouverait essentiellement blessé, ont arrêté que le bouleversement de la constitution de 1720 en tout ou même dans une seule de ses parties, en tant que l'altération faite à cette partie tendrait à restreindre le pouvoir des...
Halaman lx - MAI 1788 cette cour, par des négociants ou autres particuliers de ses sujets, une somme de 6 millions de livres tournois à S p. 100, somme qui devrait être remboursée avec les intérêts en six années après la pacification ». Enfin, dans le cas où le Danemark serait attaqué pour l'occupation armée du Holstein ou au sujet de ce traité, on lui promettait un secours actif jusqu'à entier dédommagement. Aux neuf articles s'ajoute un article secret, aux...
Halaman lxiv - ... roi de Danemark et de son système politique relativement à sa monarchie , voulant considérer tout agrandissement en faveur de cette couronne comme un agrandissement propre à son empire, promet et s'engage que, dans le cas de la guerre contre la Suède, à laquelle sa majesté danoise participera selon la teneur de ce traité, toutes les conquêtes qui pourront être faites sur les Suédois du côté de la Norvège, elle les garantit à sadite majesté, qu'elle ne conclura ni paix, ni trêve,...
Halaman 99 - ... accordait à un seul. Louis XIV négocia auprès de tous les États de l'Europe pour les faire accéder au second traité de partage. Le duc de Savoie s'attribuant des droits sur la succession espagnole, il lui offrit le royaume de Naples en échange du comté de Nice et du duché de Savoie. Si cette négociation avait réussi comme son début portait à le croire, et si le traité avait été religieusement exécuté par Louis XIV...
Halaman xlvii - Danoise a entre les mains, et de la défendre le mieux possible contre tous et chacun qui tâcherait de la troubler, soit directement ou indirectement, le tout en vertu du Traité conclu en 1715 avec Sa Majesté Britannique, comme Electeur de...
Halaman xv - DE COMMERCE XV chose dans la transformation monarchique du Danemark ? On eut alors cette pensée, et l'ambassadeur anglais à Copenhague Molesworth, l'insinue quelques années après : « Le roi de Danemark, écrit-il, aime l'alliance de la France, et entretient avec cette couronne une correspondance plus étroite qu'avec aucune autre. Le roi de France, par ses flatteries, par de grandes promesses...
Halaman lxiv - Norvège promet et s'engage de ne conclure ni paix, ni trêve, ni entendre à aucune proposition sans le consentement et la participation de Sa Majesté Impériale de toutes les Russies.
Halaman 82 - Saiat-Simon avait dans ses portefeuilles un « Tableau géographique et historique du royaume de Danemark, suivi des négociations de 1693 à 1697 par M. de Bonrepaus » qui est aujourd'hui aux Archives du ministère des affaires étrangères à Paris, dans le volume Danemark, I. Un autre exemplaire est dans le volume France, n° 437 du nouveau classement (A. de Boislisle, Saint-Simon, vol. IV, page 281). COMTE DE CHAMILLY AMBASSADEUR, 1698-1702 L'Instruction pour le comte de Ghamilly traite d'abord...
Halaman 9 - Copenhague, et se voyant accusé de conspiration, « il obtint le supplice des faux témoins ; mais, se défiant de ses ennemis, il passa en Suède, ce qui le rendit effectivement criminel. Après un assez long séjour hors du royaume, et lorsque l'inondation des Suédois n'eut fait autre chose que traverser la Pologne, il fit tourner le torrent en Danemark, et se mêla bien avant dans toutes ces guerres . La mort du roi de Suède le fit rappeler, mais non rétablir dans ses charges. Il se déplut...