La vérité sur l'incendie de Moscou

Kulit Depan
Ponthieu, 1823 - 47 halaman
 

Halaman terpilih

Edisi lain - Lihat semua

Istilah dan frasa biasa

Petikan popular

Halaman 95 - Elle ne veut donner aucune explication de son étrange conduite que les aigles françaises n'aient repassé le Rhin, laissant par là nos alliés à sa discrétion.
Halaman 100 - Tout à coup il s'enfonça à travers le pays, dans la forêt qui bordait le fleuve. Il courait de toute la vitesse de son cheval ; dans son empressement il semblait qu'il voulût tout seul atteindre l'ennemi. Il fit plus d'une lieue dans cette direction, toujours dans la même solitude ; après quoi il fallut bien revenir près des ponts d'où il redescendit, avec le fleuve et sa garde, vers Kowno.
Halaman 99 - Ils parurent plus animés que lui, soit qu'il se sentît peser sur le cœur une si grande •agression, soit que son corps affaibli ne pût supporter le poids d'une chaleur excessive, ou que déjà il fût étonné de ne rien trouver à vaincre.
Halaman 448 - Neufchâtel de prescrire cette disposition au maréchal Victor; ou bien, s'il eût voulu directement donner cet ordre au général Partouneaux, il lui aurait envoyé un de ses aides-de-camp ou un de ses officiers d'ordonnance ; or, aucun ne reçut cette mission. « Napoléon crut sans doute par là fixer toute « l'attention des trois généraux russes sur Bori« sow, et que Partouneaux les retenant sur ce « point, lui donnerait le temps d'effectuer tout
Halaman 88 - m'arrive quelquefois de douter de la fidélité de » mes plus anciens compagnons d'armes : mais alors » la tête me tourne de chagrin , et je m'empresse » de repousser de si cruels soupçons.
Halaman 216 - ... à son secours, n'en avait recueilli promptement et ramené les débris. C'était Napoléon lui-même, qui venait d'ordonner à son aile gauche d'attaquer violemment. Peutêtre crut-il n'être obéi qu'à demi, et voulut-il seulement retenir de ce côté l'attention de l'ennemi. Mais il multiplia ses ordres, il outra ses excitations, et il engagea de front une bataille qu'il avait conçue dans un ordre oblique.
Halaman 538 - Mon cousin, faites connaître au duc de Trévise que je pars demain matin avec l'armée pour poursuivre l'ennemi; que mon intention est que le duc de Trévise se loge au Kremlin, et y caserne : i°. La division Laborde; 2°. La brigade du général Charrière, composée de quatre bataillon* de cavalerie à pied, forte de près de quatre mille hommes; 3°.
Halaman 372 - Lorsque la tête du quatrième corps atteignait Smolensk, le prince Eugène laissa en position la division Broussier avec la cavalerie bavaroise, pour arrêter les cosaques. Cette division ne courut aucun danger; les cosaques se gardèrent bien de l'attaquer sérieusement. Quant à ce que dit notre écrivain, des traîneurs gui Jurent culbutés sur les soldats de Ney, ce fait est impossible.
Halaman 544 - Monsieur le maréchal , l'adjudant- commandant d'Alhignac vous a apporté les ordres de l'empereur , en date du 7 novembre ; un officier d'état-major du général Charpentier vous en a apporté le duplicata le 9. Votre aide-camp, le colonel Château, arrive à l'instant, et me remet votre lettre du 9. Sa majesté a vu...
Halaman 540 - Borowsk ou à Fominskoé. Soit que le duc de Trévise fasse son opération demain 22, à trois heures du matin, soit qu'il la fasse le 23 à la même heure, comme je le lui ai fait dire depuis, il doit prendre ces mêmes dispositions.

Maklumat bibliografi