Oeuvres de Fénélon, Jilid 4

Kulit Depan
 

Halaman terpilih

Edisi lain - Lihat semua

Istilah dan frasa biasa

Petikan popular

Halaman 573 - Maximes, et demande deux grâces à Louis XIV. A Cambrai, 6 janvier 1716. JE viens de recevoir l'extrême-onction : c'est dans cet état, mon révérend père, où je me prépare à aller paroître devant Dieu, que je vous supplie instamment de représenter au Roi mes véritables sentimens. Je n'ai jamais eu que docilité pour l'Église, et qu'horreur
Halaman 166 - corrigé ; il avouoit sa faute, il falloit l'en consoler, et il savoit bon gré à ces personnes de leur travail pour sa correction. Je l'ai vu souvent nous dire, quand il étoit en liberté de conversation : Je laisse derrière la porte le Duc de Bourgogne, et Je ne suis plus avec vous que le petit Louis. Il parloit ainsi à
Halaman 398 - viens, mon révérend père , de recevoir la lettre que vous avez eu la bonté de - m'écrire en date du 6 de janvier. On ne peut être plus touché que je le suis de vos attentions
Halaman 316 - Après dix-sept conférences de quatre et de cinq heures tenues entre ces théologiens, en présence des cardinaux Ferrari et Fabroni, on a examiné les propositions, en présence du Pape et de neuf cardinaux du Saint-Office, dans vingt-trois congrégations, où se sont trouvés, outre les théologiens dont on a parlé , tous les consulteurs du Saint - Office, savoir, l'assesseur du
Halaman 296 - de Chartres, quand il lui a accordé favorablement ses bulles. Sa Sainteté n'auroit-elle pas pu, par la même bonté, ignorer aussi celle de M. l'abbé de Saint-Aignan? 3" Avant l'assemblée du clergé de l'an 1682 , où les quatre Propositions furent données comme la règle de la doctrine en France, et même avant toutes les
Halaman 8 - est vrai, madame, que je pousserois jusqu'aux dernières bornes, dans mon procédé, les marques de respect, les égards et les ménagemens dus à sa personne. Il n'ya rien de dur et de violent que je ne prisse sur moi, pour ne donner jamais une scène au monde par une dispute avec M. le cardinal de
Halaman 9 - vous croyez peut - être plus de vos amis qu'ils n'en sont. Je m'attache aux choses, sans attendre rien des hommes-, je tâche d'être vrai avec eux, et de me consoler quand ils ne le sont pas avec moi : un homme sans intérêt mondain est moins trompé qu'un autre. Pardon, madame , d'une si longue
Halaman 50 - moment. Ils font tous les Mandemens des évêques, et même toutes les constitutions du siège apostolique. Qu'y at-il de plus absurde, et de plus indigne d'être écouté sérieusement, que des déclamations si outrées? 4° Ce cardinal se plaint de ce que les Jésuites veulent être aujourd'hui les maîtres et les juges des
Halaman 435 - La piété que j'ai vue dans M. le cardinal de Noailles me fait espérer qu'il se vaincra lui-même, pour rendre le calme à l'Eglise, et pour faire taire tous les ennemis de la religion. Son exemple ramèneroit d'abord les esprits les plus indociles et les plus
Halaman 340 - J'ajouterai avec ce père, que « je sais bon gré à celui qui veut me détromper » sur des questions où il croit ne se tromper pas, et » que je dois ressentir avec affection les soins de ce» lui dont je ne puis m'empêcher de contredire la

Maklumat bibliografi