Le compère Matthieu, ou Les bigarrures de l'esprit humain ...

Kulit Depan
Chez Gilbert, 1796
 

Kandungan

Edisi lain - Lihat semua

Istilah dan frasa biasa

Petikan popular

Halaman 223 - Pluton sort de son trône , il pâlit , il s'écrie ; ,, II a peur que ce dieu , dans cet affreux séjour , „ D'un coup de son trident ne fasse entrer le jour ; ,, Et par le centre ouvert de la terre ébranlée „ Ne fasse voir du Styx la rive désolée , ,, Ne découvre aux vivans cet empire odieux , •„ Abhorré des mortels , et craint même des dieux.
Halaman 240 - Heureux qui près de toi pour toi seule soupire, Qui jouit du plaisir de t'entendre parler, Qui te voit quelquefois doucement lui sourire ! Les Dieux dans son bonheur peuvent-ils l'égaler ? Je sens de veine en veine une subtile flamme Courir par tout mon corps, sitôt que je te vois. Et dans les doux transports où s'égare mon âme Je ne saurais trouver de langue ni de voix.
Halaman 57 - ... de les articuler; la Syntaxe, l'art de les appliquer aux différentes vues de l'esprit, et la Construction, la connaissance de l'ordre qu'ils doivent avoir dans le discours, fondé sur l'usage et sur la réflexion. Mais il ya d'autres signes de la pensée que les sons articulés; savoir, le Geste et les Caractères. Les Caractères sont ou idéaux, ou hiéroglyphiques, ou héraldiques. Idéaux, tels que ceux des Indiens qui marquent chacun une idée, et qu'il faut par conséquent multiplier autant...
Halaman 223 - L'enfer s'émeut au bruit de Neptune en furie. Pluton sort de son trône, il pâlit, il s'écrie; II a peur que ce dieu, dans cet affreux séjour, D'un coup de son trident ne fasse entrer le jour, Et, par le centre ouvert de la terre ébranlée, Ne fasse voir du Styx la rive désolée; Ne découvre aux vivants cet empire odieux, Abhorré des mortels, et craint même des dieux1.
Halaman 56 - L'un est le but de la logique, l'autre est celui de la morale. La logique peut se distribuer en art de penser, en art de retenir ses pensées, et en art de les communiquer. L'art de penser a autant de branches que l'entendement a d'opérations principales.
Halaman 236 - Chacun apportait par mois un boisseau de farine, huit mesures de vin , cinq livres de fromage , deux livres et demie de figues , et quelque peu de leur monnaie pour l'apprêt et l'assaisonnement des vivres.
Halaman 2 - Quant aux deux premiers articles, je te répondrai que je n'ai pu décrire les événemens dont il est question que dans leur ordre naturel, ni avec d'autres circonstances que celles qui les ont accompagnés. Quant à mon style , je l'abandonne à tout ce que tu pourras en penser. J'ai toujours été un ignorant , et je le serai vraisemblablement toute ma vie.
Halaman 294 - SainteCroix ; y étant arrivée, elle continua son métier ; mais ayant voulu entrer dans l'église, elle se sentit repoussée par trois ou quatre fois sans y pouvoir entrer. Marie, frappée d'un tel obstacle, prit aussitôt la résolution de changer de vie et de faire pénitence...
Halaman 251 - Chacun appelle barbarie, ce qui n'est pas de son goust et usage : et semble que nous n'avons autre touche de la vérité et de la raison , que l'exemple et l'idée des opinions et usances du pays où nous sommes. Or , il se faut affranchir de...
Halaman 254 - ... un monde à peu près comme le nostre, tout en terre ferme, habité, peuplé, policé, distingué par royaumes et empires, garny de villes, qui surpassent en beauté, grandeur, opulence, toutes celles qui sont en Asie, Afrique, Europe, il ya plusieurs milliers d'années. Et qui doute que d'icy à quelque temps il ne...

Maklumat bibliografi