Revue canadienne, Jilid 5

Kulit Depan
Alphonse Leclaire
Revue canadienne, 1868
 

Edisi lain - Lihat semua

Istilah dan frasa biasa

Petikan popular

Halaman 753 - La nation des Francs, illustre, ayant Dieu pour fondateur, forte sous les armes, ferme dans les traités de paix, profonde en conseil, noble et saine de corps, d'une blancheur et d'une beauté singulières, hardie, agile et rude au combat; depuis peu...
Halaman 755 - États du monde et dans tous les temps, au lieu qu'on ne voit presque rien de juste ou d'injuste qui ne change de qualité en changeant de climat. Trois degrés d'élévation du pôle renversent toute la jurisprudence. Un méridien décide de la vérité ; en peu d'années de possession , les lois fondamentales changent; le droit a ses époques.
Halaman 324 - LES libéralités, soit par actes entre-vifs, soit par testament , ne pourront excéder la moitié des biens du disposant , s'il ne laisse à son décès qu'un enfant légitime ; le tiers , s'il laisse deux enfans ; le quart , s'il en laisse trois ou un plus grand nombre.
Halaman 448 - Pierre à pierre, en songeant aux vieilles mœurs éteintes, Sous la société qui chancelle à- tous vents, Le penseur reconstruit ces deux colonnes saintes, Le respect des vieillards et l'amour des enfants. Le...
Halaman 754 - Paul et Virginie n'avaient ni horloges, ni almanachs , ni livres de chronologie, d'histoire et de philosophie. Les périodes de leur vie se réglaient sur celles de la nature. Ils connaissaient les heures du jour , par l'ombre des arbres; les saisons, par les temps où ils donnent leurs fleurs ou leurs fruits; et les années, parle nombre de leurs récoltes.
Halaman 334 - Tout majeur sain d'esprit et capable d'aliéner ses biens peut en disposer librement par testament sans distinction de leur origine ou de leur nature, soit en faveur de son conjoint en mariage, ou de l'un ou de plusieurs de ses enfants, soit de toute autre personne capable d'acquérir et de posséder, sans réserve, restriction, ni limitation...
Halaman 241 - II est un homme , dans chaque paroisse , qui n'a point de famille, mais qui est de la famille de tout le monde ; qu'on appelle comme témoin , comme conseil ou comme agent, dans tous les actes les plus solennels de la vie civile ; sans lequel on ne peut naître ni mourir; qui prend l'homme au sein de sa mère et ne le laisse qu'à la tombe; qui bénit ou consacre le berceau, la couche conjugale, le lit de mort et le cercueil...
Halaman 316 - Et moi je te dis que tu es Pierre et sur cette pierre je bâtirai mon Église et les portes de l'enfer ne prévaudront point contre elle.
Halaman 754 - Votre visite nous sera encore plus douce et plus agréable, » reprenaient ces jeunes filles. Quand on l'interrogeait sur son âge et sur celui de Paul : « Mon frère, disaitelle , est de l'âge du grand cocotier de la fontaine , et moi de celui du plus petit. Les manguiers ont donné douze fois leurs fruits, elles orangers vingt-quatre fois leurs fleurs, depuis que je suis au monde.
Halaman 327 - La loi naturelle ordonne aux pères de nourrir leurs enfants , mais elle n'oblige pas de les faire héritiers. Le partage des biens, les lois sur ce partage, les successions après la mort de celui qui a • eu ce partage ; tout cela ne peut avoir été réglé que par la société , et par conséquent par des lois politiques ou civiles.

Maklumat bibliografi