Histoire de l'anarchie de Pologne et du démembrement de cette République: suivie des Anecdotes sur la révolution de Russie en 1762, Jilid 4

Kulit Depan
 

Edisi lain - Lihat semua

Istilah dan frasa biasa

Petikan popular

Halaman 382 - Panine conseilla de laisser passer une nuit, et de répandre la nouvelle le lendemain, comme si on l'avait reçue pendant la nuit. Ce conseil ayant été agréé, l'impératrice rentra avec le même visage, et continua son dîner avec la même gaieté. Le lendemain, quand on eut répandu que Pierre était mort d'une colique hémorrhoïdale, elle parut baignée de pleurs, et publia sa douleur par un édit.
Halaman 381 - On ne sait pas avec certitude quelle part l'impératrice eut à cet événement; mais ce qu'on peut assurer, c'est que le jour même qu'il se passa, cette princesse commençant son dîner avec beaucoup de gaieté, on vit entrer ce même Orlof échevelé, couvert de sueur et de poussière, ses habits déchirés, sa physionomie agitée, pleine d'horreur et de précipitation.
Halaman 222 - ... débande. Les Cosaques poursuivent pendant plus d'une demi-lieue cette cavalerie, qui ne tue pas quatre hommes aux Russes, et qui en perd trois cents, tués, blessés ou pris. Resté seul sur le champ de bataille avec son petit escadron français , Dumouriez se garde bien de se jeter dans le troupeau des fuyards : il prend un chemin dans le bois, sans être suivi , et il arrive à Sucha sur le midi ; il y trouve le régiment des hussards de Schù'tz, qui n'avait pas beaucoup souffert.
Halaman 380 - Déjà ses entrailles brûlaient, et l'atrocité de leurs physionomies les lui rendant suspects, il refusa ce verre : ils mirent de la violence à le lui faire prendre, et lui, à les repousser. Dans cet horrible débat, pour étouffer ses cris, qui commençaient à se faire entendre au loin, ils se précipitèrent sur lui, le saisirent à la gorge, et le renversèrent; mais comme il se défendait avec toutes les forces que...
Halaman 284 - ... de sa tête, elle a quelque soin de développer cette beauté. Elle a le front large et ouvert , le nez presque aquilin ; sa bouche est fraîche et embellie par ses dents ; son menton un peu grand et se doublant un peu sans qu'elle soit grasse. Ses cheveux sont châtains et de la plus grande beauté ; ses...
Halaman 316 - C'était l'agitation sourde qui précède les tempêtes : et le public attendait avec inquiétude qu'un grand événement vînt tout changer, entendant dire de tous côtés que la perte de l'impératrice était certaine, ; mais sentant aussi de toutes parts qu'une révolution se préparait. Au milieu de l'intérêt général pour...
Halaman 213 - Marienwerder et sur d'autres districts polonais ; et l'on remarquait davantage les vexations qu'y exerçaient à l'envi ses soldats et ses commissaires , mais principalement les généraux Thaden et Belling. Les Prussiens achetaient en Pologne des 'chevaux et des denrées, et forçaient de prendre en paiement de mauvaises espèces qui n'avaient pas cours dans la république, et qu'ils refusaient eux-mêmes, quand elles leur étaient rapportées en acquit des énormes contributions qu'ils exigeaient....
Halaman 371 - Après avoir donc mûrement réfléchi là-dessus, je déclare, sans aucune contrainte, et solennellement, à l'empire de Russie et à tout l'univers, que je renonce, pour toute ma vie, au gouvernement dudit empire, ne souhaitant d'y régner, ni souverainement, ni sous aucune autre forme de gouvernement, sans aspirer même d'y parvenir jamais, par quelque secours que ce puisse être. En foi de quoi, je fais un serment, devant Dieu et tout l'univers, ayant écrit et signé cette renonciation de ma...
Halaman 379 - Les matelots, qu?on n'avait point intéressés dans le soulèvement, reprochaient publiquement aux gardes. dans les cabarets, d'avoir vendu leur empereur pour de la bière. La pitié, qui justifie même les plus grands criminels, se faisait entendre dans tous les cœurs. Une nuit, une troupe de soldats attachés à l'impératrice, s'ameuta, par une vaine crainte, disant „ que leur mère était en danger.
Halaman 248 - Dniester : on fixa le temps de la prise de possession au mois de juin : on convint d'inviter l'impératrice-reine à se joindre aux deux puissances contractantes, afin de participer à ce partage : la Russie et la Prusse se garantirent leurs acquisitions , et promirent d'agir de concert à la diète de Varsovie, pour obtenir pour tant de cessions le consentement de la république.

Maklumat bibliografi