Elémens de la grammaire Japonaise

Kulit Depan
Dondey-Dupré père et fils, 1825 - 142 halaman
 

Edisi lain - Lihat semua

Istilah dan frasa biasa

Petikan popular

Halaman vii - Rodriguez le même reproche qu'à la grande grammaire du même auteur , et aux deux autres traités du même genre qui ont été indiqués précédemment : le plan en est peu judicieux. Au lieu d'offrir une doctrine grammaticale fondée sur l'examen attentif des propriétés de la langue , considérée dans les livres ou dans le langage vulgaire , tous ces ouvrages ne présentent qu'un système étranger, emprunté de celui des grammairiens latins de leur tems , et où l'on a fait rentrer, d'une...
Halaman vii - ... Macao, en 1620, et qui était destiné à l'impression , comme on l'apprend par les approbations des supérieurs qui avaient fait examiner l'ouvrage. Ce manuscrit, appartenant à la Bibliothèque du Roi, méritait de sortir de l'oubli où il était tombé : la Société Asiatique s'est déterminée à le faire traduire en français, et imprimer.
Halaman iii - Asiatique; pre'cede's d'une explication des syllabaires Japonais, et de deux planches contenant les signes de ces syllabaires ; par M. Abel Remusat. Ouvrage publie par la Societe Asiatique.
Halaman xi - L'emploi d'une écriture syllabique dérivée de l'écriture figurative des Chinois , et l'usage qu'on fait de cette dernière en l'appliquant à une langue pour laquelle elle n'avait pas été formée, sont deux phénomènes capables d'intéresser les hommes qui font de l'élude des langues, un sujet de méditations philosophiques.
Halaman vi - On y est d'autant plus porté , que la grammaire du P. Collado, la plus imparfaite de toutes, ayant été imprimée à Rome, est la seule qu'il soit possible de se procurer. Les deux autres ont vu le jour au Japon même , et il n'en est venu en Europe qu'un très-petit nombre d'exemplaires. Un extrait de la longue grammaire du P. Rodriguez, rédigé...
Halaman vii - Il a surmonté les obstacles que lui opposaient l'écriture du manuscrit et le style barbare et souvent inintelligible du P. Rodriguez , et sa persévérance lui a fourni les moyens de corriger un bon nombre d'endroits où s'étaient glissées des fautes, par la négligence du copiste ou de l'abréviateur. On peut faire à l'abrégé...
Halaman 1 - L'histoire japonaise confirme complètement cette preuve philologique. Selon le père Rodriguez (Eléments de grammaire japonaise, S i), les caractères chinois, ainsi que le rapporte l'histoire, dit-il, s'introduisirent au Japon vers l'an a85 , ou, selon d'autres, 290 de Jésus-Christ, la quinzième ou la vingtième année de leur seizième roi, nommé Voyin-Tenno (écrit Wo zin ten wâo; en chinois, Ying chtn thiên hoâng).
Halaman vi - Collado ont composé des grammaire! japonaises très étendues , mais à une époque où l'enseignement des langues étrangères était encore dans l'enfance. Celle du P. Collado, la plus imparfaite de tontes , ayant été imprimée à Rome , est la seule qu'il «oit possible de se procurer.
Halaman xviii - Japon même, des prononciations qui varient d'une province à l'autre : le h et lej", le r et le /, se permutent en différentes circonstances.

Maklumat bibliografi