Revue des deux mondes, Jilid 5

Kulit Depan
Au bureau de la Revue des deux mondes., 1844
 

Halaman terpilih

Edisi lain - Lihat semua

Istilah dan frasa biasa

Petikan popular

Halaman 557 - Par toutes les recherches que j'ai pu faire , depuis plusieurs années que je m'y applique, j'ai fort bien remarqué que dans ces derniers temps , près de la dixième partie du peuple est réduite à la mendicité , et mendie effectivement; que des neuf autres parties,- il y en a cinq qui ne sont pas en état...
Halaman 338 - Ce n'est point une nécessité qu'il y ait du sang et des morts dans une tragédie; il suffit que l'action en soit grande, que les acteurs en soient héroïques, que les passions y soient excitées, et que tout s'y ressente de cette V tristesse majestueuse qui fait tout le plaisir de la tragédie.
Halaman 338 - L'empire incompatible avec votre hyménée ; Me dit qu'après l'éclat et les pas que j'ai faits , Je dois vous épouser encor moins que jamais. Oui , madame , et je dois moins encore vous dire Que je suis prêt pour vous d'abandonner l'empire ; De vous suivre , et d'aller , trop content de mes fers, Spupirer avec vous au bout de l'univers.
Halaman 334 - Mais elle avait encore un intérêt secret à voir cette victoire représentée sur le théâtre : elle se ressouvenait des sentiments qu'elle avait eus longtemps pour Louis XIV, et du goût vif de ce prince pour elle. Le danger de cette passion, la crainte de mettre le trouble dans la famille royale , les noms de beau-frère et de belle-sœur, mirent un frein à leurs désirs ; mais il resta toujours dans leur cœur une inclination secrète , toujours chère à l'un et à l'a,utre.
Halaman 238 - Les Français arrivent tard à tout, mais enfin ils arrivent. La lumière s'est tellement répandue de proche en proche, qu'on éclatera à la première occasion; et alors ce sera un beau tapage. Les jeunes gens sont bien heureux; ils verront de belles choses.
Halaman 171 - Philisbourg, des citoyens s'instruisent du dedans et du dehors d'un royaume, étudient le gouvernement, deviennent fins et politiques, savent le fort et le faible de tout un État, songent à se mieux placer, se placent, s'élèvent, deviennent puissants, soulagent le prince d'une partie des soins publics. Les grands, qui les dédaignaient, les révèrent : heureux s'ils deviennent leurs gendres.
Halaman 309 - ... à l'exception de deux ou trois membres. Il fallait voir la terreur des fiers républicains qui m'écoutaient et que l'indépendance de mes opinions épouvantait ; ils frémissaient d'indignation et de frayeur au seul mot de liberté. M. Daru porta à Saint-Cloud le discours. Bonaparte déclara que s'il eût été prononcé, il aurait fait fermer les portes de l'Institut et m'aurait jeté dans un cul de basse-fosse pour le reste de ma vie.
Halaman 171 - Pendant que les grands négligent de rien connaître, je ne dis pas seulement aux intérêts des princes et aux affaires publiques, mais à leurs propres affaires; qu'ils ignorent l'économie et la science d'un père de famille, et qu'ils se louent eux-mêmes de cette ignorance; qu'ils se laissent appauvrir et maîtriser par des intendants; qu'ils se contentent d'être gourmets ou coteaux, d'aller chez Thaïs ou chez...
Halaman 272 - Chénier , malgré tout ce qu'on peut reprocher à sa vie , était susceptible d'être attendri, puisqu'il avait du talent , et du talent dramatique. Il s'émut à la peinture de la situation de Dupont de Nemours et de sa famille , et courut à la tribune , où il parvint à le sauver , en le faisant passer pour un homme de quatre-vingts ans, quoiqu'il en eût à peine soixante. Ce moyen déplut à l'aimable Dupont de Nemours, qui a toujours eu...
Halaman 310 - Chénier adora la liberté; pourrait-on lui en faire un crime? les chevaliers eux-mêmes, s'ils sortaient de leurs tombeaux, suivraient la lumière de notre siècle. On verrait se former cette illustre alliance entre l'honneur et la liberté, comme sous le règne des Valois les créneaux gothiques couronnaient avec une grâce infinie dans nos monuments les ordres empruntés des Grecs.

Maklumat bibliografi