La Tour d'Auvergne: dit le premier grenadier de France

Kulit Depan
A. Mame, 1870 - 189 halaman
 

Halaman terpilih

Edisi lain - Lihat semua

Istilah dan frasa biasa

Petikan popular

Halaman 177 - BOOK CARD DO NOT REMOVE A Charge willbe mode if this card is mutilated or not returned withthebook GRADUATE LIBRARY THE UNIVERSITY 0F MICHIGAN...
Halaman 162 - Tour d'Auvergne, brisé de fatigue, ne peut travailler, mais il peut encore se battre. Il vole à l'armée du Rhin, remplace le fils de son ami et, pendant deux campagnes, le sac sur le dos, toujours au premier rang, il est à toutes les affaires et anime les grenadiers par ses discours et par son exemple.
Halaman 165 - ... et qui rendit bientôt à Moreau, dans les champs de Hohenlinden, le plus grand service qu'un lieutenant ait jamais rendu à son général : c'était Saint-Cyr, esprit froid, profond, caractère peu sociable, mais doué de toutes les qualités du général en chef : c'était enfin ce jeune Ney, qu'un courage héroïque, dirigé par un instinct heureux de la guerre, avait déjà rendu populaire dans toutes les armées de la République. A la tête de ces lieutenants était Moreau , esprit lent,...
Halaman 42 - Bretagne armorique ; qu'on en retrouve des traces dans les langues des divers peuples de l'Europe et de l'Asie, au milieu desquels les Celtes ou Gaulois formèrent des établissements ; enfin que c'est aux Celtes ou Gaulois que les Grecs et les Romains ont emprunté leur culte et la plupart de leurs usages. La seconde partie contient un glossaire polyglotte, ou tableau comparatif de la descendance des langues des Celtes ou Bretons.
Halaman 163 - Il accepta le sabre; mais il se défendit de recevoir un titre qui pouvait blesser la délicatesse de ses camarades: « J'attendais, » dit-il , de mes services un salaire plus conforme « à mes goûts et plus digne d'un homme de « guerre. On devait ou les oublier, ou ne se les
Halaman 43 - Recherches •ur la langue , l'origine et les antiquités des Bretons , pour servir à l'histoire de ce peuple; par MLTDC Bayonnc, 1792, in-S", 2* édit.
Halaman 62 - ... des montagnes, et la France comme des hommes qui parlent la même langue, ont les mêmes mœurs , et appartiennent au même bassin. Il forma aussitôt une assemblée de Savoisiens, pour y faire délibérer sur une question qui ne pouvait pas être douteuse, celle de la réunion à la France. Au même instant , Anselme , renforcé de six mille Marseillais, qu'il avait demandés comme auxiliaires, s'était approché du Var, torrent inégal, comme tous ceux qui descendent des hautes montagnes, tour...
Halaman 138 - Heureux de pouvoir débormais se livrer tout entier à l'étude , il s'établit dans une ferme à Passy, afin d'être plus à portée de recevoir les secours qui lui étaient nécessaires pour terminer son grand...
Halaman 165 - ... influences, avait succombé déjà, et devait succomber encore aux épreuves de la politique, que les âmes fortes et les esprits vraiment élevés peuvent seuls surmonter. Du reste , la malheureuse passion de la jalousie n'avait point encore altéré la pureté de son cœur et corrompu son patriotisme. Par son expérience, son habitude du commandement, sa haute renommée, il était, après le général Bonaparte, le seul homme capable alors de commander à cent mille hommes. Le plan de détail...
Halaman 160 - Après la révolution du 18 brumaire, il fut élu par le sénat membre du corps législatif. Il refusa d'y siéger, disant : « Je ne sais pas faire les lois, «je ne sais que les défendre : mon poste est aux « armées. » Le premier consul lui décerna, sur le rapport de Carnot , alors ministre de la guerre, un sabre d'honneur, avec le titre de premier grenadier de France.

Maklumat bibliografi