Mémoires et correspondance politique et militaire du prince Eugène, Jilid 9

Kulit Depan
Michel Lévy frères, 1860
 

Halaman terpilih

Edisi lain - Lihat semua

Istilah dan frasa biasa

Petikan popular

Halaman 312 - ... confiance et leur estime, ma conduite a pu gagner celle de mes ennemis. « adieu, ma bonne sœur; ton frère sera dans tous les temps digne de toi et de sa famille; et je ne saurais assez te dire combien je suis heureux des sentiments de ma femme en cette circonstance.
Halaman 302 - VAR textuellement quelques phrases prononcées par le feu prince, son illustre époux. Lorsque je lui parlais du sort de ses enfants, il me dit: « Certainement j'ignore si mon fils est destiné à porter un jour la couronne de fer; mais en tout cas, il ne doit y arriver que par la bonne voie. » Puis, lorsqu'il apprit par moi que les puissances alliées étaient bien décidées à passer le Rhin avec des forces supérieures, il me répondit...
Halaman 283 - Auguste lorsqu'elle sera informée du parti que vous vous êtes cru obligé de prendre. Quant à moi, mon bon père, quel que soit le sort que le ciel me réserve, heureux ou malheureux, j'ose vous l'assurer, je serai toujours digne de vous appartenir, je mériterai la conservation des sentiments d'estime et de tendresse dont vous m'avez donné tant de preuves. Vous me connaissez assez, j'en suis sûr, pour être convaincu que dans cette pénible circonstance je ne m'écarterai pas un instant de...
Halaman 427 - Il faut des bateaux armés sur le lac Majeur et sur le lac de Lugano, sans violer les Suisses. Il ya un point au royaume d'Italie. « Dans ces situations inforçables, il ne faut pas quitter sans une bataille.
Halaman 473 - Pologne avec 50,000 hommes. Cette nouvelle vous permettra de vous maintenir en communication avec Venise, et vous donnera le temps d'attendre l'armée que je forme pour pouvoir reprendre le pays de Venise. Agissez avec le roi le mieux qu'il vous sera possible. Envoyez-lui un commissaire italien pour assurer la nourriture de ses troupes; enfin faites-lui toutes les prévenances possibles pour en tirer le meilleur parti.
Halaman 422 - S'il exécute le mouvement, l'Italie est sauvée; car les troupes autrichiennes ne valent pas les Napolitains. Le roi est un hotome très-brave, il mérite de la considération, il ne peut diriger des opérations, mais il est brave, il anime, il enlève et mérite des égards. Il ne peut donner de l'ombrage au vice-roi; son rôle est à Naples, il n'en peut sortir. Danthouard me rendra compte de l'état dans lequel se trouve la citadelle de Turin, son armement, ses magasins de guerre et de bouche,...
Halaman 305 - N° III. Le roi de Bavière au prince Eugène. Francfort-sur-Mein, le 16 novembre 1813. Vous pouvez ajouter foi, mon cher Eugène, à tout ce que vous dira le prince Taxis, porteur de la présente. Il a toute ma confiance, et, quoique jeune, il en est digne. Le papier ci-joint vous donnera une idée générale de la situation des choses. Brûlez-le dès que vous l'aurez lu. Je vous embrasse tendrement, et vous aimerai, vous, ma fille et mes petits-enfants, jusqu'à mon dernier soupir. Votre bon père...
Halaman 421 - J'ai envoyé le prince d'Essling à Gênes avec 3,000 hommes de gardes nationales levées depuis un an à Toulon. Il est possible que je lui confie le commandement de l'armée de réserve; mais s'il est totalement hors d'état de le remplir à cause de sa poitrine, j'y enverrai probablement le général Caffarelli. Ainsi donc, avant le...
Halaman 457 - Montebello (ce dernier mot est effacé et remplacé de la main de l'Empereur par la Couronne). Si vous êtes à temps, occupez les hauteurs de Caldiero et faites-y faire des redoutes; coupez les digues de l'Alpon et inondez le bas Adige. Enfin, la grande manœuvre serait d'attaquer l'ennemi en concertant les moyens de passer rapidement, et sans qu'il le sût, par Mestre. Cette manœuvre concertée en secret, et avec les grands moyens que vous avez, pourrait vous donner des avantages considérables....
Halaman 311 - J'ai répondu tout ce que toi-même tu aurais répondu, et il est parti ému et admirateur de ma manière de penser; comme il a vu que je ne voulais entendre à rien qu'à un armistice, il m'a assuré que le roi l'obtiendrait d'autant plus « que les alliés admiraient mon caractère et ma conduite ». C'est déjà une bien belle récompense que de commander ainsi l'estime à ses ennemis. Déchire le billet du roi, ne parle de rien de tout cela. Dans l'armée on ne sait qu'il est venu un parlementaire...

Maklumat bibliografi