Histoire de la Turquie, Jilid 5

Kulit Depan
 

Halaman terpilih

Edisi lain - Lihat semua

Istilah dan frasa biasa

Petikan popular

Halaman 168 - ... revêtus de vieilles armures dorées. Les relieurs et les marchands de papiers peints leur succédèrent avec des drapeaux de papier, et cent trente jeunes gens habillés de papier de diverses couleurs ; ils avaient avec eux une boutique ambulante , dans la partie inférieure de laquelle un jeune garçon préparait du papier, tandis que, dans la partie supérieure, trois autres lisaient le Coran. Les matelassiers conduisaient cent cinquante jeunes garçons revêtus d'habits de drap d'or, et assis...
Halaman 26 - Coran , qui leur ordonnait de faire la prière du soir deux heures après le coucher du soleil , et celle du matin à l'aube du jour. « Comment, » disaient-ils, « dans des nuits « de quatre heures trouverons-nous le temps de « prier deux fois et de dormir ? L'entreprise qui « commande aux musulmans de pareilles viohi...
Halaman 154 - ... chair un fer de pique; d'autres avaient les bras hérissés de flèches; d'autres encore portaient des fers à cheval cloués sur le dos , et leur sang ruisselait à flots. Le sultan les récompensa de leur bravoure par des dons d'argent proportionnés à leur rang. Le principal d'entre eux reçut un timar du revenu de quatre mille aspres. Mais deux de ces malheureux prisonniers ayant succombé à leurs blessures, ce spectacle inhumain fut défendu pour la suite des fêtes. » Parmi les ouvrages...
Halaman 150 - L'ancien intendant des cuisines impériales, Karabalibeg , fut nommé intendant (émir], et l'ancien nischandji, Hamzabeg, inspecteur (nazir) de ces fêtes ; ce dernier reçut sur le trésor public un demi-million d'aspres, pour les divers frais auxquels il avait à subvenir dans ses attributions. Des cuisines s'élevèrent de toutes parts, et l'hippodrome, où Soliman avait déjà célébré les noces de sa sœur, celles d'Ibrahim et la circoncision...
Halaman 387 - C'est dans les environs de Sanaà que cette plante, cultivée avec une grande intelligence, acquiert toute la qualité dont elle est susceptible. Les collines, coupées en terrasses, sont régulièrement arrosées pendant l'été à l'aide de grands réservoirs placés sur les* hauteurs. Le caféier est toujours vert, sa hauteur ordinaire est de douze à quinze pieds; les branches sont élastiques, l'écorce rude et d'une couleur blanchâtre ; les fleurs ressemblent à celles du jasmin et répandent...
Halaman 167 - ... Galata, portant des drapeaux à carreaux alternativement rouges, jaunes, bleus et blancs. Cent Grecs marchant deux à deux étaient revêtus de jaquettes rouges à taillades, et avaient des bonnets phrygiens, des sonnettes aux jambes et des lames nues à la main. Une noce grecque formait un cortège particulier : trente jeunes garçons grecs portant des habits d'or et des barrettes de velours ornées de perles et de pierres précieuses, trente autres déguisés en jeunes filles, précédaient...
Halaman 162 - ... eux de magnificence. Lorsque les confréries de derviches auxquelles chacun d'eux appartenait eurent présenté leurs félicitations au sultan , le khodja leur adressa un discours qui fut terminé aux cris mille 'fois répétés d'Amen. » Ces processions furent ouvertes par les cordonniers et les bonnetiers pour femmes, ordre qui avait été probablement adopté dans la vue de flatter les sultanes ; ces deux corps de métiers avaient des bannières d'étoffe d'or et d'argent et des dais ou baldaquins...
Halaman 166 - ... et représentant une forêt et un jardin plantés de cyprès. Le 17 juin, les fileurs de soie, les fabricans de cordes et de lacets se rendirent sur l'hippodrome avec des bonnets, des capes 'et des chaperons de formes étranges. Les pâtissiers et les marchands de sorbets, suivis de tout l'attirail de leur métier , faisaient des pâtisseries en passant , et versaient au peuple des sorbets de toutes couleurs ; les tisserands offrirent au Sultan leurs pièces de toiles les plus fines, et les corroyeurs...
Halaman 157 - Preyner, fut invité par douze tschaouschs à assister aux fêles; l'ambassadeur persan avait déjà occupé deux jours auparavant la place qui lui avait été désignée, ainsi que l'envoyé de Pologne, Philippowsky, qui présenta au grand-vizir les deux frères du khan des Tatares antérieurement réclamés avec tant d'instances.

Maklumat bibliografi