La Russie pendant les guerres de l'Empire (1805-1815): souvenirs historiques, Jilid 1

Kulit Depan
A. Bertrand, 1835
 

Halaman terpilih

Edisi lain - Lihat semua

Istilah dan frasa biasa

Petikan popular

Halaman 109 - de confiance pour rechercher l'homme » de mérite, toujours modeste et retenu ; il » est à craindre que le plus importun ou » le plus effronté, qui est ordinairement le
Halaman 121 - ministres en Allemagne, combien vous » êtes étranger à l'horrible affaire dont vous me parlez. Les » pièces que vous me communiquez
Halaman 247 - La façade du côté de la grande perspective présente deux portiques avec une colonnade en demi-cercle qui les réunit au principal corps du bâtiment. Les colonnes sont d'ordre corinthien ; elles sont au nombre
Halaman 151 - cessé de faire des vœux contre elle. C'est pour » éviter un massacre, et ne pas salir les pages » de notre histoire par l'imitation de vos
Halaman 32 - direz intérieurement que je n'ai pu agir autrement sans » me manquer à moi-même , et que les devoirs de fille » tendre et soumise, que j'ai remplis toute ma vie,
Halaman 125 - inopinée a dévoilé, d'une manière évidente, la » fausseté des protestations pacifiques encore » récemment renouvelées. Il ne me reste donc » plus qu'à prendre les armes, et à employer » tous les moyens que la Providence a mis en » mon pouvoir pour repousser la force par la
Halaman xvi - on lui ôta ses formes brutes et libres, pour lui en donner de régulières ; on le tailla , on le polit, on le réduisit à
Halaman 125 - avec la dignité de ma couronne et » les intérêts de mon peuple. Tous mes efforts » ont été sans succès. L'Empereur Napoléon a » fermement décidé, dans sa pensée, de ruiner » la Russie. Les propositions les plus modérées » sont demeurées sans réponse. Une invasion
Halaman 32 - cher père, que ce que les vrais principes d'honneur >. me commandent, vous me direz vous-même que je » ne puis l'abandonner lorsqu'il devient malheureux
Halaman 150 - Français, » Vous m'avez dit tant de fois que vous m'ai»miez; prouvez-le-moi donc en me suivant dans » les régions hyperborées où régnent l'hiver et » la désolation, et où le souverain ouvre ses

Maklumat bibliografi