Curiosités biographiques

Kulit Depan
A. Delahays, 1858 - 438 halaman
 

Edisi lain - Lihat semua

Istilah dan frasa biasa

Petikan popular

Halaman 361 - Pour vous advertir comment se porte le ressort de mon infortune, de toutes choses ne m'est demeuré que l'honneur et la vie, qui est sauve; et pour ce que, en nostre adversité, cette nouvelle vous fera quelque peu de resconfort, j'ay prié qu'on me laissât vous escripre ces lettres, ce qu'on m'a agréablement
Halaman 248 - la rapporta au gouverneur. Celui-ci, étonné, demanda au pêcheur : « Avez-vous lu ce qui est écrit sur cette « assiette, et quelqu'un l'at-il vue entre vos mains? — « Je ne sais pas lire, répondit le pêcheur; je viens de « la trouver ; personne ne l'a vue. » Ce paysan fut retenu jusqu'à ce que le gouverneur fût
Halaman 141 - Celuy qui cy maintenant dort Fit plus de pitié que d'envie, Et souffrit mille fois la mort Avant que de perdre la vie. Passant, ne fais ici de bruit, Et garde bien qu'il ne s'éveille, Car voici la première nuit Que le pauvre Scarron sommeille.
Halaman 247 - le voir dans cette île avant la translation, et lui parla debout et avec une considération qui tenait du respect. Cet inconnu fut mené à la Bastille, où il fut logé aussi bien qu'on peut l'être dans ce château. On ne lui refusait rien de ce qu'il demandait. Son plus grand goût était pour le linge d'une
Halaman 248 - informé qu'il n'avait jamais lu, et que l'assiette n'avait été vue de personne. « Allez,- lui dit-il, vous êtes bien heureux de ne « savoir pas lire. » Parmi les personnes qui ont eu une connaissance immédiate de ce fait, il y en a une très-digne de foi, qui vit encore ' . M. de Chamillart fut le dernier ministre qui eut cet étrange secret. Le second
Halaman 72 - dans la plus étrange maladie dont jamais peut-être on ait ouï parler. Il passait les jours et les nuits dans une continuelle léthargie, les yeux bien ouverts, le pouls battant, mais sans parler, sans manger, sans bouger, paraissant quelquefois entendre, mais ne répondant jamais,
Halaman 247 - devant lui. Un vieux médecin de la Bastille, qui avait souvent traité cet homme singulier dans ses maladies, a dit qu'il n'avait jamais vu son visage, quoiqu'il eût souvent examiné sa langue et le reste de son
Halaman 170 - baignait. Mes quatre gentilshommes se trouvèrent à point nommé au bas du ravelin, où ils avaient fait semblant de faire abreuver leurs chevaux, comme s'ils eussent voulu aller à la chasse; je fus à cheval moi-même avant qu'il y eût seulement eu la moindre alarme; et, comme j'avais quarante relais, posés entre Nantes et Paris, je serais arrivé

Maklumat bibliografi