Cari Imej Maps Play YouTube Berita Gmail Drive Lagi »
Log Masuk
Books Buku
" J'ai souvenance Qu'en un pré de moines passant , La faim , l'occasion , l'herbe tendre . et je pense , Quelque diable aussi me poussant , Je tondis de ce pré la largeur de ma langue. Je n'en avais nul droit , puisqu'il faut parler net. "
Fables de La Fontaine - Halaman 154
oleh Jean de La Fontaine - 1816 - 402 halaman
Paparan penuh - Perihal buku ini

La pleiade françoise ou l'esprit des sept plus grands poètes: 2

Pierre-Louis d' Aquin de Château-Lyon - 1754 - 414 halaman
...faut parler net. A ces mots , on cria haro fur le Baudet. Un Loup quelque peu Clerc, prouva plr fa harangue, Qu'il falloit dévouer ce maudit animal , Ce pelé , ce galeux , d'où venoit tout le mal. Sa peccadille fur jugée un cas pendable. Manger l'herbe d'autrui ! quel crime abominable!...
Paparan penuh - Perihal buku ini

Oeuvres completes de Voltaire...

Voltaire - 1785 - 428 halaman
...penfe, Quelque diable auffi me pouffant, . Je tondis de ce pré la largeur de ma langue. Je n'en avais nul droit, puisqu'il faut parler net. A ces mots on cria , haro fur le baudet. Poujet, quelque peu clerc , prouva par fa harangue, Qu'il fallait dévouer ce maudit...
Paparan penuh - Perihal buku ini

Fables de Fontaine avec les notes de Champfort, Jilid 2

Jean de La Fontaine - 1796 - 392 halaman
...pense , Quelque diable aussi me poussant , Je tondis de ce pré la largeur de ma langue : Je n'en avais nul droit , puisqu'il faut parler net. A ces mots on cria haro sur le baudet. Unloup,quelquc peu clerc, prouva parsaharangue, Qu'il fallait dévouer ce maudit animal , Ce pelé...
Paparan penuh - Perihal buku ini

Traité de l'apologue. Traité de la poésie pastorale. traité de la poeme épique

Charles Batteux - 1802 - 380 halaman
...et je pense Quelque diable aussi me poussant , Je tondis de ce pre la largeur de ma langue. Je n'en avois nul droit , puisqu'il faut parler net. A ces mots on cria haro sur le Baudet. Un Loup quelque pea-derc prouva par sa harangua Qu'il falloit dévouer ce maudit animal , Ce pelé , ce galeux , d'où...
Paparan penuh - Perihal buku ini

La Fontaine et tous les fabulistes; ou, La Fontaine comparé avec ..., Jilid 2

Jean de La Fontaine, Marie-Nicolas-Silvestre Guillon - 1803 - 466 halaman
...je pense , Quelque diable aussi me poussant , Je tondis de ce pré la largeur de ma langue. Je n'en avois nul droit , puisqu'il faut parler net. A ces...animal , Ce pelé , ce galeux , d'où venoit tout le mal. Sa peccadille fut jugée un cas pendable. Manger l'herbe d'autrui ! Quel crime abominable !...
Paparan penuh - Perihal buku ini

Bibliothéque portative des écrivains françois, ou choix ..., Jilid 3,Buku 3-4

François Moysant - 1803 - 438 halaman
...et, je pense, Quelque diable aussi me poussant, Îe tondis de ce pré la largeur de ma langue, e n'en avois nul droit, puisqu'il faut parler net. A ces...baudet. Un loup, quelque peu clerc, prouva par sa harangu« Qu'il falloit dé v; uer ce maudit animal, te pelé, te galeux, d'où venoit tout le mal....
Paparan penuh - Perihal buku ini

Style Français des meilleurs Auteurs, Jilid 2

C. J. Cunninghame - 1808 - 208 halaman
...pense Quelque diable ausssi me poussant, Je tondis de ce pré la largtur de ma langue. 3e n'en avais nul droit puisqu'il faut parler net; A ces mots on cria haro (10) sur le baudet. Un loup, quelque peu clerc (ii), prouva par sa harangue Qu'il fallait dévouer...
Paparan penuh - Perihal buku ini

Correspondance littéraire, philosophique et critique, adressée a un ...

Friedrich Melchior Freiherr von Grimm - 1812 - 462 halaman
...pense , Quelque diable aussi me poussant , Je tondis de ce pré la largeur de ma langue. Je n'en avais nul droit, puisqu'il faut parler net. A ces mots on cria haro sur le baudet. . . . Sa peccadille fut jugée un cas pendable. Quoi qu'il en soit, M. Delille, loin de se soustraire...
Paparan penuh - Perihal buku ini

Essay on the Principles of Translation

Lord Alexander Fraser Tytler Woodhouselee - 1813 - 466 halaman
...et je pense Quelque diable aussi me poussant, Je tondis de ce pré la largeur de ma langue : Je n'en avois nul droit ; puisqu'il faut parler net. A ces mots on cria haro sur le baudet : t Un Loup quelque peu clerc prouva par sa harangue Qu'il fatloit dévouer ce maudit anima), Ce pelé,...
Paparan penuh - Perihal buku ini

Mémoires historiques, littéraires et anecdotiques, tirés de la ...

Friedrich Melchior baron von Grimm - 1813 - 462 halaman
...pense, Quelque diable aussi me poussant, Je tondis de ce pré la largeur de ma langue. ' Je n'en avais nul droit, puisqu'il faut parler net. A ces mots on cria haro sur le baudet. . . . Sa peccadille fut jugée un cas pendable. Quoi qu'il en soit, M. Delille, loin de se soustraire...
Paparan penuh - Perihal buku ini




  1. Pustaka saya
  2. Bantuan
  3. Carian Buku Terperinci
  4. Muat turun EPUB
  5. Muat turun PDF