Oeuvres philosophiques de m. F. Hemsterhuis, Jilid 1

Kulit Depan
De l'imprimerie de H.J. Jansen, Cloitre Saint-Honoré, 1792
 

Halaman terpilih

Edisi lain - Lihat semua

Istilah dan frasa biasa

Petikan popular

Halaman 48 - L'enfer s'émeut au bruit de Neptune en furie. Pluton sort de son trône, il pâlit, il s'écrie; II a peur que ce dieu, dans cet affreux séjour, D'un coup de son trident ne fasse entrer le jour, Et, par le centre ouvert de la terre ébranlée, Ne fasse voir du Styx la rive désolée; Ne découvre aux vivants cet empire odieux, Abhorré des mortels, et craint même des dieux1.
Halaman 64 - Lorsque je contemple une belle chose quelconque, une belle statue, je ne cherche en vérité que d'unir mon être , mon essence , à cet être si hétérogène ; mais après bien des contemplations , je me dégoûte de la statue , et ce dégoût naît uniquement de la réflexion tacite que je fais sur l'impossibilité de l'union parfaite.
Halaman 180 - ... de l'univers.. Mais cet organe , ce cœur , qui me donne des sensations de cette face de l'univers , diffère de nos autres organes , principalement en ce qu'il nous donne une sensation d'une face dont notre âme , notre moi , fait partie ; ainsi , pour cet organe , le moi lui-même devient un objet de contemplation , et par conséquent cet Organe ne nous donne pas seulement , comme nos autres organes , les sensations des rapports que les choses de dehors ont...
Halaman 163 - Par conséquent, il faut de toute nécessité que cette force primitive soit de nature à pouvoir prendre des accroissemens prodigieux par elle-même, et qu'on trouve dans la matière une augmentation progressive autonome de masse, ou dans le mouvement une accélération intrinsèque d'intensité : ce qui est contradictoire à tout ce que nous savons de la matière ou du mouvement et, par conséquent, la volonté qui a produit l'édifice , n'est ni une force modifiée par le mouvement de la matière-,...
Halaman 6 - Le premier but de tous les arts est d'imiter la nature ; le second, de renchérir sur la nature, en produisant des effets qu'elle ne produit pas aisément, ou qu'elle ne sauroit produire. Il faut donc examiner , premièrement, comment se fait cette imitation de la nature; et ensuite, ce que c'est que de renchérir sur elle et de la surpasser : ce qui nous mènera à la connoissance du beau. Je me bornerai , autant qu'il sera possible, aux arts qui ont un rapport direct avec l'organe de la vue, et...
Halaman 201 - L'être qui a la faculté de sentir et d'agir, possède tout ce dont il a des sensations, et sur quoi il peut agir en tant qu'il y peut agir. Son pouvoir et son droit ne sont qu'une seule et même chose. Son désir est le seul motif de ses actions. Mais lorsque, par l'organe moral, il a de la communication avec d'autres individus de la même espèce, son Tnoi se multiplie par le nombre des individus qu'il connoît, et qui composent la société.
Halaman 144 - Dans les songes on découvre souvent des vérités géométriques, qu'on avoit cherchées en vain pendant ses veilles. Dans les songes l'homme est communément plus résolu et plus déterminé que dans ses veilles : il a plus de peur et plus de courage ; j'ose dire qu'il raisonne plus juste, parce que sa faculté intuitive ne contemple presque que des idées présentes et coexistantes , non rappelées par les signes , et , par conséquent, plus fortes que les idées dé rappel; et j'ajoute qu'il...
Halaman 222 - ... inhabile par indolence. Le seul ressort que le gouvernement pourroit employer pour produire un tel effet, seroit l'amour de la patrie. Une grande partie des imperfections de la modification actuelle de la société, dérive de la différence du but de la religion et de celui de la vertu civile: l'un vise au bonheur éternel et permanent de chaque individu; l'autre au bonheur temporel de la société.
Halaman 63 - Ainsi, le but absolu de l'ame, lorsqu'elle désire , est l'union la plus intime et la plus parfaite de son essence avec celle de l'objet désiré.
Halaman 62 - ... sans moyen , et sans aucune succession de temps ou de parties , toute la totalité de l'objet ; ou plutôt , cet objet seroit uni de la façon la plus intime et la plus parfaite à l'essence de l'ame; et c'est alors qu'on pourroit dire , que l'ame jouit de la façon la plus parfaite de cet objet.

Maklumat bibliografi