Journal d'un voyage à Paris au mois d'août 1802

Kulit Depan
A. Picard et fils, 1913 - 162 halaman
 

Edisi lain - Lihat semua

Istilah dan frasa biasa

Petikan popular

Halaman vi - Le nom de l'éditeur sera placé en tête de chaque volume. Aucun volume ne pourra paraître sous le nom de la Société sans l'autorisation du Conseil, et s'il n'est accompagné d'une déclaration du Commissaire responsable, portant que le travail lui a paru mériter d'être publié. Le Commissaire responsable soussigné déclare que le tome I" des MÉMOIRES DU COMTE DE SOUVIGNY, préparé par M.
Halaman 68 - C'est le fruit glorieux de ses fameux exploits. On a voulu par là couronner sa vaillance , Afin qu'aux siècles à venir On ne fît point de différence, De porter la couronne ou de la soutenir.
Halaman 54 - ... dames commencèrent leur journée en s'attaquant aux grands magasins de dentelles et autres articles de toilette ; mais mon ami et moi, peu experts sur cet article qui ne nous intéressait guère, nous prîmes un fiacre pour faire un tour dans les quartiers lointains de Paris. Nous allâmes d'abord à la ci-devant Place Royale, devenue une place abandonnée et à peine habitée. De là, nous nous dirigeâmes vers l'emplacement où s'élevait jadis la Bastille ; je dis : où s'élevait, car, à...
Halaman 34 - Tynna), p. 105, le situe au n° i, c'est-à-dire probablement à l'angle de la place de la Concorde et de la rue Royale, et nous apprend qu'il était tenu par Beauvalet.
Halaman 108 - Bien que nous étant beaucoup amusés, et malgré tous les agréments ds notre voyage, nous abandonnions Paris sans le moindre regret : en vrais John Bull, nous songions avec un plaisir croissant, à la liberté, à la propreté, et au roast beefde la vieille Angleterre ! La chaleur était encore plus atroce et nous craignions un renouvellement de nos souffrances passées. En arrivant à Chantilly, vers midi, le bandage d'une des roues de notre coach s'était séparé du bois ; il était urgent de...
Halaman 47 - Ce qui fait l'admiration de l'étranger, autant que les statues elles-mêmes, c'est la générosité du gouvernement qui autorise tous les visiteurs, de quelque pays qu'ils soient, à prendre, sans frais aucun, les copies qui leur plaisent. Le jour de notre visite, il y avait au moins vingt personnes profitant de cette permission. En quittant ces merveilles, nous passâmes à la galerie de peintures. Ici, je préviens que je vais enfourcher nouvelles...
Halaman 50 - ... des siècles et l'heure du Jugement dernier. Certes, on peut dire que ces monuments, séparés des cendres qu'ils ont jadis recouvertes, ne peuvent plus inspirer le respect que l'on aurait eu autrefois pour eux : on peut même avouer que l'on a moins de plaisir à les contempler ; mais il ne faut pas oublier qu'il n'y avait pas d'autres moyens de les sauver.
Halaman 69 - ... et des édifices publics, alors que la ville de Londres l'emporte plutôt par la propreté et par la régularité de tout l'ensemble de la cité. En rentrant à l'hôtel, nous allâmes encore jeter un coup d'œil sur la galerie du Louvre où nous avions déjà éprouvé tant de plaisir. Ce jour-là étant public, il y avait foule, et c'était bien curieux d'y voir des soldats (ils ont ici libre accès, en dehors de leurs heures de i. N'oublions pas que c'est un protestant qui parle. — Sur l'état...

Maklumat bibliografi