Henri III et sa cour: drame historique en cinq actes et en prose

Kulit Depan
Vezard et cie, 1829 - 171 halaman
 

Edisi lain - Lihat semua

Istilah dan frasa biasa

Petikan popular

Halaman 107 - Las ! voyez comme en peu d'espace, Mignonne, elle a dessus la place Las ! las ! ses beautés laissé choir ! O vraiment marâtre Nature, Puisqu'une telle fleur ne dure Que du matin jusques au soir ! Donc, si vous me croyez, mignonne, Tandis que...
Halaman 108 - O vraiment marâtre Nature, Puisqu'une telle fleur ne dure Que du matin jusques au soir ! Donc, si vous me croyez, mignonne, Tandis que votre âge fleuronne En sa plus verte nouveauté, Cueillez, cueillez votre jeunesse : Comme à cette fleur, la vieillesse Fera ternir votre beauté.
Halaman 94 - Puis, quand le duc de Guise aura exterminé les huguenots, se sera rendu maître des principales villes du royaume, et que tout pliera sous la puissance de la Ligue, il fera faire le procès à Monsieur, comme à un fauteur manifeste des hérétiques, et, après avoir rasé le roi et l'avoir confiné dans un couvent...
Halaman 115 - ... vous vous condamniez était ridicule à votre âge.., et qu'il fallait de temps en temps vous montrer à la cour ; certaines personnes, madame, pourraient y remarquer votre absence, et l'attribuer à des motifs... Mais il s'agit d'autre chose, madame... Arthur, laissez-moi... LA DUCHESSE DE GUISE Et pourquoi éloigner cet enfant, monsieur le duc ? est-ce donc un entretien secret que vous voudriez?... LE DUC DE GUISE Et pourquoi le retenir, madame? Craindriez-vous de rester seule avec moi ? LA...
Halaman 32 - Dieu! tu m'y fais penser, et moi qui oubliais... (il fouille a son escarcelle.) Eh bien, des dragées à sarbacane, voilà tout... Je ne pensais plus que j'avais perdu à la prime jusqu'à mon dernier philippus... Je ne sais ce que devient ce maudit argent; il faut qu'il soit trépassé... Vive Dieu! Saint-Mégrin, toi qui es ami de Ronsard, tu devrais bien le charger de faire son épitaphe...
Halaman 165 - C'est un pied dans la tombe que je t'en conjure. Je ne suis plus pour toi qu'un mourant. Les préjugés du monde disparaissent, les liens de la société se brisent devant l'agonie. Entoure mes derniers moments des félicités du ciel... Ah ! dis, dis-moi que je suis aimé. LA DUCHESSE DE GUISE Eh bien, oui, je vous aime ! et depuis longtemps.
Halaman 19 - Je ne veux ni l'un ni l'autre... il me faut un peu plus qu'un enfant, un peu moins qu'un homme... Aurais-je donc abâtardi son cœur à force de voluptés, éteint sa raison par des pratiques superstitieuses ^ pour qu'un autre que moi s'emparât de son esprit et le dirigeât à son gré?... Non, je lui ai donné un caractère factice, pour que ce caractère m'appartînt Tous les calculs de ma politique, toutes les ressources de mon imagination ont tendu là... Il fallait rester régente de la France,...
Halaman 61 - Non, je suis distrait aujourd'hui. JOYEUSE. Oh ! décidément, c'est la prédiction de l'astrologue... Vrai Dieu ! c'est un véritable sorcier. Sais-tu bien qu'il avait prédit à Dugast qu'il n'avait plus que quelques jours à vivre, quand la reine Marguerite l'a fait assassiner? Je parie que c'est un horoscope du même genre qui occupe Saint-Mégrin, et que quelque grande dame dont il est amoureux...
Halaman 64 - D'ÉPERNON. Eh! que ne nous disais-tu pas cela! Nous serons en retard d'un jour. Tiens, Saint-Mégrin le savait, lui. (A son 50 page.) Que je trouve demain un collet renversé au lieu de cette fraise. SAINT-LUC, riant. Ah! ah! tu te souviens que le roi t'a exilé quinze jours, parce qu'il manquait un bouton à ton pourpoint. JOYEUSE. Eh bien, moi, je vais te rendre nouvelle pour nouvelle. Antraguet rentre aujourd'hui en grâce. SAINT-LUC. Vrai?
Halaman 59 - Qu'est cela? . . . Mille damnations! ce mouchoir appartient à la duchesse de Guise! voilà les armes réunies de Clèves et de Lorraine. Elle serait venue ici! ... Saint-Mégrin!

Maklumat bibliografi