Histoire de Russia, Jilid 1

Kulit Depan
P. F. Fauche et compagnie, 1800
 

Halaman terpilih

Kandungan

Istilah dan frasa biasa

Petikan popular

Halaman 83 - C'étaient les Petchénègues qui seront long -temps pour cette domination des ennemis redoutables. Igor, surpris sansr doute et peu en état de leur résister, n'osa pas tenter le sort des armes, et fit avec eux une paix qui ne fut pas de longue durée; car, cinq ans après, il fut obligé de les combattre, et s'il ne les soumit pas, il les mit du moins, pour un temps, hors d'état de l'inquiéter. Mais ces victoires des Russes, sur des peuples plus pauvres qu'eux, pouvaient flatter leur orgueil,...
Halaman 262 - Vladimir monte à cheval , et part avec précipitation pour prévenir le crime. L'affluence du peuple qui remplit les rues arrête sa course; il est forcé de prendre un autre chemin, perd du temps, et les meurtriers le préviennent. Igor était aux autels où l'on célébrait la messe; ils oublient qu'il fut leur Souverain, le prennent par les cheveux, et le trament jusqu'au portail.
Halaman 263 - Vladimir alla lui-même enlever le corps du malheureux prince , et le fit inhumer le lendemain. Le peuple assista à ses funérailles: ce même peuple qui l'avait massacré dans sa fureur, versa des torrens de larmes et poussa des cris lamentables à son enterrement...
Halaman 153 - ... tout ce dont il s'était emparé, et ne le punit qu'en ajoutant deux villes à l'apanage dont ce prince jouissait déjà.
Halaman 94 - Drévliens répon« dirent: Nous avons tué votre époux; il «c pillait et ravissait comme un loup. Mais « nos princes sont bons, et fertilisent notre « pays. Venez épouser Male notre prince. « (Car leur prince s'appelait Male). Et Olga « répondit: Votre proposition me plaît fort: « car enfin je ne puis ressusciter mon mari. « Je veux vous traiter demain devant mes « sujets. Retirez-vous à présent sur vos bar
Halaman 33 - La manière la plus usitée de consulter l'avenir était de jeter en l'air des anneaux ou cercles nommes croujki ; ils étaient blancs d'un côté et noirs de l'autre. Quand le côté blanc se trouvait en dessus, le présage était heureux ; mais il était funeste quand le cercle, en tombant, montrait le côté noir, &c.
Halaman 36 - Derrière ce groupe, un homme barbu, la tête ornée de deux plumes, tenant de la main droite une lance, et de la gauche un...
Halaman 63 - Vadime dentelles célèbrent la valeur; mais son courage ne fit que l'entraîner à sa perte, sans rendre à ses concitoyens la liberté : il fut vaincu et tué de la main de Rurik. La mort de ce fier adversaire ne désarma pas le vainqueur. Il poursuivit , il fit périr tous ceux qui avaient partagé les sentimens de Vadime ou qui pouvaient être redoutables. Teint de leur sang, il permit aux autres de vivre. Sûr de ne plus régner désormais que sur des sujets dociles au joug , et qu'avaient également...
Halaman 44 - L'Histoire suivie de l'Empire de Russie ne remonte qu'au neuvième siècle ; mais une tradition consignée dans les plus anciennes Chroniques place dans le cinquième la fondation de Kief et celle de Novgorod. Le plan de notre historien embrasse toute la suite des souverains de...
Halaman 49 - Piusses; mais ils veulent que ceux-ci soient Goths d'origine: ils se dissimulent que la tradition orientale est une bien forte objection contre leur sentiment, et que, suivant cette tradition , les Russes sont , de temps immémorial, un peuple particulier qui n'a rien de commun avec les nations gothiques. Constantin Porphyrogénète reconnaît pour des Slaves les habitans de Novgorod, et, ainsi que Cedrenus et Zonaras , il nomme Russes ceux de Kief. 11 faudrait en effet vouloir Tom.l.

Maklumat bibliografi