Nouvelle théorie des hydrométéores, suivie d'un mémoire sur l'électricité atmosphérique, et d'un autre sur la pluviométrie

Kulit Depan
Chez l'auteur, Bachelier, 1853 - 368 halaman
 

Edisi lain - Lihat semua

Istilah dan frasa biasa

Petikan popular

Halaman ii - Paris dans le cours du mois de décembre 1860, et toutes les formalités prescrites par les Traités sont remplies dans les divers États avec lesquels la France a conclu des conventions...
Halaman ii - Traités internationaux, toutes contrefaçons soit du texte, soit des gravures, ou toutes traductions faites au mépris de leurs droits. Le dépôt légal de cet Ouvrage a été fait à Paris...
Halaman 336 - Espy pense que si une couche très étendue d'air chaud et humide en repos couvre la surface d'une région de la terre ou de la mer, et que par une cause quelconque, par exemple, une moindre densité locale, un courant ascendant se détermine dans cette masse d'air humide, la force ascensionnelle, au lieu de diminuer par l'effet de l'élévation de la colonne soulevée, ne fera que s'accroître avec la hauteur de la colonne, exactement comme si un courant d'hydrogène s'élevait au travers de l'air...
Halaman 333 - ... et dont la base est horizontale et la hauteur déterminée par l'état de température et d'humidité de l'atmosphère. Le nuage central du tornado se reproduit constamment à mesure qu'il est enlevé par le courant rapide du centre ; et, suivant M. Espy, quand ce météore donne de la grêle ou de la pluie, ce qui a lieu communément, c'est le refroidissement dû à la dilatation de l'air emporté dans les régions supérieures de l'atmosphère qui condense l'eau; l'électricité, quand elle...
Halaman 335 - Espy, un air chaud et humide, recouvrant une contrée suffisamment plane et étendue , assez tranquille pour que le mouvement ascendant de la partie qui est accidentellement la moins dense puisse se produire à une grande hauteur perpendiculaire au-dessus du milieu de l'espace échauffé et chargé de vapeur transparente ; enfin , dans les régions supérieures , un air sec et froid dont l'état et surtout la densité contrastent avec celle du.
Halaman 339 - Les mêmes circonstances produisent les mêmes effets dans d'autres localités bien .connues ; des éruptions volcaniques, de grands incendies de forêts, avec des circonstances favorables de calme, de chaleur et d'humidité, doivent aussi produire des courants ascendants et de la pluie. Au milieu de toutes les déductions théoriques de M. Espy, on doit remarquer celleci , que jamais un courant d'air descendant ne peut donner du froid, car ce courant s'échaufferait par compression à mesure qu'il...
Halaman 335 - ... mer. Tels sont donc les principaux points que de nombreuses observations ont fournis à M. Espy : le mouvement de l'air vers le centre du météore, la dépression barométrique dans ce centre, le courant central ascendant, la formation d'un nuage à une certaine hauteur et son déversement circulaire après que ce nuage a atteint une prodigieuse hauteur, déversement accompagné de pluie et de grêle , enfin le mouvement de déplacement de tout le météore en masse; voilà, disons-nous, les...
Halaman 339 - ... surcharge que doit occasioner le déversement de l'air tout autour de la tête du météore rend compte de la légère élévation du baromètre qui précède dans chaque localité l'invasion du tornado et peut même, suivant M. Espy, lui servir de pronostic. Il en résulte encore, audelà des limites du météore, que l'on doit éprouver, conformément à l'observation , un vent faible dont la direction est opposée à celle de l'air qui se précipite violemment vers l'espace central du tornado....
Halaman 340 - ... faudra voir, dans l'ouvrage même de M. Espy, ce qui résulte encore d'utile pour le pilotage des notions que fournit sa théorie. Les différentes manières dont les physiciens , au moyen d'appareils dont le principe est la force centrifuge , ont imité les trombes ou petits tornados, ne nous semblent pas fonciliables avec la théorie de M.

Maklumat bibliografi