Politique de tous les cabinets de l'Europe, pendant les règnes de Louis XV et de Louis XVI: contenant des pièces authentiques sur la correspondance secrette du comte de Broglie; un ouvrage sur la situation de toutes les puissances de l'Europe, Jilid 2

Kulit Depan
Buison, 1801
 

Edisi lain - Lihat semua

Istilah dan frasa biasa

Petikan popular

Halaman 319 - C. et sicilienne ordonneront à tous les ministres respectifs qu'elles entretiennent dans les autres cours de l'Europe, de vivre entre eux dans l'intelligence la plus parfaite, et avec la plus entière confiance, afin que toutes les démarches faites au nom de quelqu'une des trois couronnes tendent à leur gloire et à leurs avantages communs et soient un gage constant de l'amitié que lesdites Majestés veulent établir et perpétuer entre elles.
Halaman 309 - La demande que l'un des deux souverains fera à l'autre des secours stipulés par le présent traité suffira pour constater le besoin d'une part et l'obligation de l'autre de fournir lesdits secours, sans qu'il soit nécessaire d'entrer dans aucune explication de quelque espèce qu'elle puisse être, ni sous quelque prétexte que ce soit, pour éluder la plus prompte et la plus parfaite exécution de cet engagement. ART.
Halaman 320 - France, soit d'Espagne , qui sera arrivé le dernier , ou dont la résidence sera plus récente , cédera au ministre de l'autre couronne , et de même caractère , qui sera arrivé le premier , ou dont la résidence sera plus ancienne , de façon qu'il y aura désormais à cet égard une alternative constante et fraternelle ,' à laquelle aucune autre puissance ne devra ni ne pourra être admise...
Halaman 182 - Carthage; mais ses forces de mer ont pris sur les nôtres le même ascendant pendant et depuis la dernière guerre. Elle a plus que jamais adopté le même principe, de ne pas nous laisser relever, de veiller sans cesse sur nos ports, sur nos chantiers, sur nos arsenaux, de guetter nos projets, nos préparatifs, nos moindres mouvements, et de les arrêter tout court par des insinuations hautaines ou des démonstrations menacantes.
Halaman 132 - Hollande perdit alors îa plus grande partie de sa puissance et de sa .considération ; l'une et l'autre , depuis , sont toujours allées en déclinant. Cette république , autrefois le foyer des guerres , le centre des négociations , attend désormais , en tremblant , son sort , de celui de l'Europe ; sa sûreté, son existence dépendent à l'avenir 'du choc ou du concours des grandes puissances , parmi lesquelles on a cessé de la compter...
Halaman 306 - Westphalie et autres alliances avec les puissances d'Allemagne et du Nord; et considérant que lesdites guerres ne peuvent intéresser en rien la couronne d'Espagne, SMT Chr.
Halaman 29 - ... l'article suivant. Il est, au reste, certain que nous avons désiré que les Turcs déclarassent la guerre à la Russie; que M. de Vergennes a reçu les ordres les plus précis d'y travailler, mais qu'heureusement il n'a pas eu besoin de les exécuter. Ainsi, à la rigueur, le ministère ottoman n'a pas à nous reprocher d'être la cause des malheurs que cet empire éprouve; ainsi il n'est pas en droit d'exiger, dans sa détresse, les secours dont il auroit besoin pour en sortir. Cependant on...
Halaman 283 - ... coupeurs de bois. Ceux-ci jugèrent à propos de se fortifier dans les postes 'les plus commodes pour exercer la contrebande. Ils y eurent constamment une espèce de garnison, et même du canon. C'étoit assez pour en imposer aux chétives milices 1 Les coupeurs de bois sont aussi boucaniers , c'està - dire chasseurs de sangliers et de bœufs sauvages.
Halaman 96 - Pologne; mais il ne paroit pas que nous en ayons eu de bien décidées, ni même de suivies. Circonscrite d'ailleurs par la puissance prussienne, la Saxe ne pouvoit guère tenter aucune démarche, ni la France l'appuyer que de concert avec le Roi de Prusse, et ce concert n'a pas existé. Du côté de la cour de Vienne, il est au moins trèsdouteux que la maison de Saxe ait eu dans les affaires de Pologne des espérances plus fondées. Il ne paroît pas même que cette cour eût penché pour l'électeur....
Halaman 249 - ... état, et peutêtre lui seroit-il plus difficile d'en sortir qu'on ne le croit communément. Il subsiste, au sujet de ce royaume, un vieux préjugé, que le sol est généralement très-fertile, et que, s'il n'est pas beaucoup mieux cultivé, c'est par la faute de ses habitants. On imprime, on lit sans cesse que l'Espagne est une terre de promission; que la beauté du ciel, la douceur du climat en rendroient la culture facile et le produit certain; mais que l'indolence des propriétaires, la...

Maklumat bibliografi