Oeuvres de Rulhière, Jilid 4

Kulit Depan
Ménard et Desenne Fils, 1819
 

Istilah dan frasa biasa

Petikan popular

Halaman 367 - Panine conseilla de laisser passer une nuit, et de répandre la nouvelle le lendemain, comme si on l'avait reçue pendant la nuit. Ce conseil ayant été agréé, l'impératrice rentra avec le même visage, et continua son dîner avec la même gaieté. Le lendemain, quand on eut répandu que Pierre était mort d'une colique hémorrhoïdale, elle parut baignée de pleurs, et publia sa douleur par un édit.
Halaman 240 - ... d'infanterie , et quatre mille Cosaques, et même de doubler ce nombre aussitôt que les circonstances le permettraient ; aussi bien que d'entretenir une armée de cinquante mille hommes en Pologne, afin de pouvoir assister le roi de Prusse , de toutes ses forces, après que la guerre avec les Turcs serait terminée ; et enfin de continuer cette assistance jusqu'au moment où elle pourrait, par une pacification, générale , procurer aux Prussiens un dédommagement convenable : on joignit à...
Halaman 365 - ... le dernier désespoir, et qu'ils évitaient de lui porter aucune blessure , réduits à craindre pour eux-mêmes, ils appelèrent à leur secours deux officiers chargés de sa garde, qui, à ce moment , se tenaient en dehors à la porte de sa prison. C'était le plus jeune des princes Baratinski, et un nommé Potemkine, âgé de dix-sept ans. Ils avaient montré tant de zèle dans la conspiration , que , malgré leur extrême...
Halaman 357 - Russie et à tout l'univers , que » je renonce , pour toute ma vie , au gouver» nement dudit empire, ne souhaitant y régner, » ni souverainement , ni sous aucune autre » forme de gouvernement , sans aspirer même » d'y parvenir jamais, par quelque secours » que ce puisse être. En foi de quoi, je fais un » serment, devant Dieu et tout l'univers, ayant » écrit et signé cette renonciation de ma propre
Halaman 238 - Voici le compte qu'il rend luimême de cette convention. « La lenteur et l'irrésolution des Russes traînaient en longueur la conclusion du traité de partage ; la négociation s'accrochait principalement à la possession de la ville de Dantzick. Les Russes prétendaient qu'ils avaient garanti la liberté de cette petite république ; mais ce n'étaient proprement que les Anglais, jaloux des Prussiens , qui protégeaient la liberté de cette ville maritime , et qui encourageaient l'impératrice...
Halaman 104 - II y avait peu de ses officiers qu'il n'eût arrachés à quelque danger , qu'il n'eût cherchés et enlevés au milieu des ennemis, et qui ne reconnussent lui devoir la vie ou la liberté. La plupart des autres maréchaux, incertains de ce qu'ils devaient faire , consultaient leurs subalternes, et risquaient de s'adresser quelquefois à des traîtres. Mais , dans...
Halaman 366 - ... ainsi de l'étrangler; et il demeura sans vie entre leurs mains. On ne sait pas avec certitude quelle part l'impératrice eut à cet événement ; mais ce qu'on peut assurer, c'est que le jour même qu'il se passa , cette princesse commençant son dîner avec beaucoup de...
Halaman 215 - ... bout portant , furent abandonnées, l'officier n'ayant pas eu l'esprit de les précipiter dans le ravin. Voilà ce que les Russes et les Polonais appelèrent alors la bataille de Landscron; elle dura une demiheure , et les Russes ne perdirent de monde qu'à leur retraite , par le canon de Landscron, et le lendemain , en voulant insulter cette place où il y avait plus de huit cents hommes d'infanterie et quatre à cinq cents de cavalerie. Walewski eut même l'audace de les suivre dans leur retraite...
Halaman 216 - Stampa, commandant le cordon autrichien , fit intimer aux Russes de ne pas attaquer Biala , ce qu'ils ne pouvaient pas faire sans que leurs boulets endommageassent le bourg autrichien qui est de l'autre côté de la rivière.
Halaman 365 - Téplof, parvenu des plus bas emplois, par un art singulier de perdre ses rivaux, furent ensemble vers ce malheureux prince: ils lui annoncèrent, en entrant, qu'ils étaient venus pour dîner avec lui; et, selon l'usage des Russes, on apporta, avant le repas, des verres d'eau-de-vie. Celui que but l'empereur était un verre de poison. Soit qu'ils eussent hâte de rapporter leur nouvelle, soit que l'horreur même de leur action la leur fit précipiter, ils voulurent, un moment après, lui verser...

Maklumat bibliografi