Cari Imej Maps Play YouTube Berita Gmail Drive Lagi »
Log Masuk
Books Buku
" J'ai souvenance Qu'en un pré de moines passant, La faim, l'occasion, l'herbe tendre, et, je pense, Quelque diable aussi me poussant, Je tondis de ce pré la largeur de ma langue. Je n'en avais nul droit, puisqu'il faut parler net. "
Répertoire de la littérature ancienne et moderne - Halaman 297
1824
Paparan penuh - Perihal buku ini

Fables de Fontaine avec les notes de Champfort, Jilid 2

Jean de La Fontaine - 1796 - 392 halaman
...offenses. TouslesgensquerelleurSjjusqu'auxsimplesmâtins, Au dire de chacun , étaient de petits saints. L'âne vint à son tour, et dit : J'ai souvenance...poussant , Je tondis de ce pré la largeur de ma langue : Je n'en avais nul droit , puisqu'il faut parler net. A ces mots on cria haro sur le baudet. Unloup,quelquc...
Paparan penuh - Perihal buku ini

La Fontaine et tous les fabulistes; ou, La Fontaine comparé avec ..., Jilid 2

Jean de La Fontaine, Marie-Nicolas-Silvestre Guillon - 1803 - 466 halaman
...Gens morts furent faits petits Dieux. ( Grand Testant, p. li. ) Venons an discours de l'Ane: L'Ane vint à son tour, et dit : J'ai souvenance Qu'en un...poussant , Je tondis de ce pré la largeur de ma langue. Qne de beante's ! Qu'il faut avoir d'esprit , comme parle JeanJacques Rousseau , pour savoir ainsi...
Paparan penuh - Perihal buku ini

La Fontaine et tous les fabulistes: ou, La Fontaine comparé avec ..., Jilid 1

Jean de La Fontaine, Marie Nicolas Sylvestre Guillon - 1803 - 468 halaman
...pour atténuer sa faute ! La faim , l'occasion , l'herbe tendre , et , je pense , Quelque Diable aucsi me poussant, Je tondis de ce pré la largeur de ma langue. Comment tenir à ces traits-là ? On en citeroit cent de de cette force. Mais il faut s'en rapporter...
Paparan penuh - Perihal buku ini

Lycée, ou Cours de littérature ancienne et moderne;

Jean-François de La Harpe - 1804 - 450 halaman
...les circonstances sont faites pour atténuer sa faute qu'il semble vouloir aggraver si bonnement ! En un pré de moines passant , La faim, l'occasion, l'herbe...poussant , Je tondis de ce pré la largeur de ma langue. Et ce cri qui s'éleve ! Manger l'herbe d'autrui I L'herbe d'autrui ! comment tenir à ces traits-là...
Paparan penuh - Perihal buku ini

Œuvres choisies et posthumes de M. de La Harpe, Jilid 3

Jean-François de La Harpe - 1806 - 442 halaman
...atténuer sa faute J La faim , l'occasion, l'herbe tendre , «t, je pense , ' • • . , ",.•.'.: i : ~ Quelque diable aussi me poussant > , , ' Je tondis de ce pré la largeur de ma langue. Comment tenir à ces traits-là f On en citerait cent de cette force. Mais il faut s'en rapporter à...
Paparan penuh - Perihal buku ini

Correspondance littéraire, philosophique et critique, adressée a un ...

Friedrich Melchior Freiherr von Grimm - 1812 - 462 halaman
...il est difficile qu'un pareil choix ne rappelle pas un peu la fable des Animaux malades de la peste. L'âne vint à son tour et dit : J'ai souvenance Qu'en...poussant , Je tondis de ce pré la largeur de ma langue. Je n'en avais nul droit, puisqu'il faut parler net. A ces mots on cria haro sur le baudet. . . . Sa...
Paparan penuh - Perihal buku ini

Correspondance littéraire, philosophique et critique ..., Bhgn 2,Jilid 3

Grimm - 1812 - 454 halaman
...son tour, et dit : J'ai souvenance Qu'en an pré de moines passant , La faim, t'occasion , t'herbe tendre , et, je pense, Quelque diable aussi me poussant , Je tondis de ce pré la largeur de ma tangue. Je n'en avais nul droit , puisqu'it faut parter net. A ces mots, on cria haro sur te baudet...
Paparan penuh - Perihal buku ini

Correspondance littéraire, philosophique et critique ..., Bhgn 2,Jilid 3

Friedrich Melchior Freiherr von Grimm - 1812 - 460 halaman
...souvenance Qu'en un pré de moines passant, La fairn, t'occasion , t'herbe tendre , et, jepenst, Quetque diable aussi me poussant, Je tondis de ce pré la largeur de ma tangue. Je n'en avais nut droit, puisqu'it faut parter net. A ces mots, on cria haro sur te baudet...
Paparan penuh - Perihal buku ini

Mémoires historiques, littéraires et anecdotiques, tirés de la ...

Friedrich Melchior baron von Grimm - 1813 - 462 halaman
...il est difficile qu'un pareil choix ne rappelle pas un peu la fable des Animaux malades de la peste. L'âne vint à son tour et dit : J'ai souvenance Qu'en...poussant, Je tondis de ce pré la largeur de ma langue. ' Je n'en avais nul droit, puisqu'il faut parler net. A ces mots on cria haro sur le baudet. . . ....
Paparan penuh - Perihal buku ini

Essay on the Principles of Translation

Lord Alexander Fraser Tytler Woodhouselee - 1813 - 466 halaman
...offenses. Tous les gens querelleurs, jusqu'aux simple mâtins Au dire de chacun, etoient de petits saints. L'âne vint à son tour, et dit, J'ai souvenance Qu'en...poussant, Je tondis de ce pré la largeur de ma langue : Je n'en avois nul droit ; puisqu'il faut parler net. A ces mots on cria haro sur le baudet : t Un...
Paparan penuh - Perihal buku ini




  1. Pustaka saya
  2. Bantuan
  3. Carian Buku Terperinci
  4. Muat turun EPUB
  5. Muat turun PDF