Mémoires secrets pour servir à l'histoire de la cour de Russie: sous les règnes de Pierre-le-Grand et de Catherine Ire

Kulit Depan
E. Dentu, 1853 - 223 halaman
 

Edisi lain - Lihat semua

Istilah dan frasa biasa

Petikan popular

Halaman 55 - Ce prince devint, dès la troisième année de son mariage, éperdument amoureux d'une jeune et belle demoiselle, nommée Anna Moëns, née à Moscou de parents allemands. La czarine Eudoxie, après avoir vainement persécuté cette rivale, fit éclater sa jalousie contre son mari en lui refusant son lit et en se brouillant avec la czarine douairière, sa belle-mère. Il n'en fallut pas davantage au czar, aiguillonné tant par Lefort, son premier ministre et son favori, que par la belle étrangère...
Halaman 201 - que nous connûmes par la traduction slavonne de la Bible; • donné d'abord par nous aux empereurs d'Orient, et ensuite aux » Khans des Tatars, il signifie en persan trône...
Halaman 113 - ... aux officiers et aux soldats. — Mes amis, leur dit-elle, nous sommes ici dans une telle situation, que nous ne pouvons sauver notre liberté qu'en perdant la vie ou en faisant à nos ennemis un pont d'or. En prenant le premier parti, qui est celui de mourir en nous défendant, tout notre or et tous nos bijoux deviennent inutiles.
Halaman 130 - II avait, me dit cette demoiselle, l'air si terrible, si menaçant et si hors de lui, que tout le monde fut saisi de frayeur en le voyant entrer. Il était pâle comme la mort, et avait les yeux étincelants et égarés; son visage et tout son corps étaient agités de tremblements convulsifs.
Halaman 17 - ... pris deux différentes routes, Gordon se mit à la tête de douze mille étrangers ou réputés tels, avec lesquels il alla au-devant du premier de ces détachements, composé de dix mille hommes, qu'il surprit...
Halaman 208 - J'y trouvai deux médecins et deux chirurgiens de quartier , avec lesquels je dînai de ce qui avait été servi pour le repas du prince ; l'officier de garde était avec nons.
Halaman 129 - Croix, non-seulement je soupçonnai cette intrigue en les voyant ensemble, mais même je ne conservai plus le moindre doute à cet égard. Cependant, je ne les vis qu'en public et dans un jour où il y avait un grand concours de monde à la cour. Je n'ai jamais mieux compris qu'en cette occasion combien l'amour est aveugle, et combien ses impressions sont difficiles à dissimuler.
Halaman 214 - Voici ce que je trouve dans le manuscrit curieux d'un homme qui était alors au service du czar, et qui parle comme témoin :
Halaman 136 - ... le spectacle d'un combat naval ; qu'elle visitait souvent les arsenaux et les ateliers de son amirauté, et qu'en 1726, si son conseil ne s'y fût opposé formellement, elle eût monté sur sa flotte pour aller en personne combattre celles d'Angleterre et de Danemark combinées, qui étaient venues arrogamment mouiller dans la rade de Revel, sous prétexte de pacifier les affaires du Nord.
Halaman 130 - II se promena plusieurs minutes dans la chambre, sans dire mot à personne , et en jetant des regards affreux sur ses filles, qui, effrayées et tremblantes, s'esquivèrent tout doucement et se réfugièrent, aussi bien que le reste de la compagnie , dans une autre chambre. » L'empereur tira et remit plus de vingt fois dans le fourreau le couteau de chasse qu'il portait ordinairement à son côté.

Maklumat bibliografi