Cari Imej Maps Play YouTube Berita Gmail Drive Lagi »
Log Masuk
Books Buku
" Malherbe le disait ; j'y souscris quant à moi : Ce sont maximes toujours bonnes. La louange chatouille et gagne les esprits ; Les faveurs d'une belle en sont souvent le prix. "
Mercure de France - Halaman 307
1812
Paparan penuh - Perihal buku ini

Oeuvres completes

Jean de La Fontaine - 1826 - 520 halaman
...province conquise: Un quart voleur survient, qui les accorde net En se saisissant du baudet. FABLE XIV. On ne peut trop louer trois sortes de personnes : Les dieux, sa maîtresse, et son roi. Malherbe le di soi t : j'y souscris, quant à moi ; Ce sont i]ii\iniri toujours bonnes. Г.а lonangc...
Paparan penuh - Perihal buku ini

Oeuvres, Jilid 1

Jean de La Fontaine - 1827 - 476 halaman
...quatrième voleur. Ne pourroit plus se dire aujourd'hui. FABLE XIV. Simonide préservé par les Dieux ' . On ne peut trop louer trois sortes de personnes : Les dieux, sa maîtresse, et son roi. Malherbe le disoit : j'y souscris , quant à moi ; Ce sont maximes toujours bonnes. La louange cbatouille...
Paparan penuh - Perihal buku ini

Annales scientifiques, littéraires et industrielles de l'Auvergne, Jilid 27-28

1854 - 1032 halaman
...Telle est la question que se pose M. Mathieu, et il n'hésite pas à la résoudre par la négative. On ne peut trop louer trois sortes de personnes : Les dieux, sa maîtresse et son roi. Ainsi disait le bonhomme Lafontaine qui connut assez bien le cœur humain. Un grand écrivain , d'une...
Paparan penuh - Perihal buku ini

Œuvres de Voltaire, Jilid 68

Voltaire - 1833 - 530 halaman
...Saint-Lambert a chanté la nature, qu'il aime, et vous avez écrit pour le roi. La Fontaine a dit 1 : On ne peut trop louer trois sortes de personnes : Les dieux, sa maîtresse, et son rot. Ésope 1 le disait : j'y souscris quant à moi. Esope n'a jamais rien dit de cela; mais qu'importe?...
Paparan penuh - Perihal buku ini

Bibliothèque Latine-Française, Jilid 100

1835 - 418 halaman
...reconnaissance de Castor et Pollux pour le poète qui les avait chantés , il en tire cette moralité : On ne peut trop louer trois sortes de personnes: Les dieux , sa maîtresse et son roi. Page ïi3, ligne i. Ils étudient tes lieux les plus vastes, etc., jusqu'à la page 217. 9. Tous ces...
Paparan penuh - Perihal buku ini

Fables, Jilid 1

Jean de La Fontaine - 1838 - 626 halaman
...ifc'JLXU*. oo J^ OOQfl 00 00 0 0 VS* 0 0 0 00 0 00 0 0 0 00 00 Simoniilc preservc par les Dieux. * On ne peut trop louer trois sortes de personnes : Les dieux , sa maîtresse , et son roi . Malherbe le disoit : j'y souscris, quant à moi ; Ce sont maximes toujours bonnes. La louange chatouille...
Paparan penuh - Perihal buku ini

Lycée: ou Cours de littérature ancienne et moderne

Jean-François de La Harpe - 1839 - 412 halaman
...on. passerait sur l'exagération , et l'on citerait, quoi* que très-bas , ces vers de La Fontaine : On ne peut trop louer trois sortes de personnes, Les dieux, sa maîtresse et son roi. Mais c'est à la gloire de la maîtresse , non pas de l'auteur , mais de Louis XV, que tout le roman...
Paparan penuh - Perihal buku ini

Cours de littérature ancienne et moderne suivi du tableau de la ..., Jilid 3

Jean-François de La Harpe - 1840 - 708 halaman
...autres endroits ces mots familiers à nos maîtres : Nous pronoHfmf. '•> En 1748. 374 OD ne peul trop louer trois sortes de personnes , Les dieux , sa maîtresse, et son roi. Mais c'est à la gloire de la maîtresse, non pas de l'auteur, mais de Louis XV, que tout le roman...
Paparan penuh - Perihal buku ini

Oeuvres complètes de Jean de La Fontaine: avec des notes et une nouvelle ...

Jean de La Fontaine - 1840 - 724 halaman
...survient, qui les accorde net En se saisissant du baudet. FABLE XIV. Simonide préservé par Jes Dieux. On ne peut trop louer trois sortes de personnes : Les dieux , sa maltresse , et son roi. Malherbe le disait : j'y souscris , quant à moi ; Ce sont maximes toujours...
Paparan penuh - Perihal buku ini

Fables de La Fontaine Avec Des Notes Historiques [etc.]

Jean de La Fontaine - 1841 - 424 halaman
...survient, qui les accorde net En se saisissant du baudet. FABLE XIV. SIMONIUE PRÉSERVÉ PAR LES DIEUX. ON ne peut trop louer trois sortes de personnes : Les dieux, sa maîtresse, et son roi. Malherbe2 le disait : j'y souscris, quant à moi ; Ce sont maximes toujours bonnes. La louange chatouille...
Paparan penuh - Perihal buku ini




  1. Pustaka saya
  2. Bantuan
  3. Carian Buku Terperinci
  4. Muat turun EPUB
  5. Muat turun PDF