Cari Imej Maps Play YouTube Berita Gmail Drive Lagi »
Log Masuk
Books Buku
" Malherbe le disait ; j'y souscris quant à moi : Ce sont maximes toujours bonnes. La louange chatouille et gagne les esprits ; Les faveurs d'une belle en sont souvent le prix. "
Mercure de France - Halaman 307
1812
Paparan penuh - Perihal buku ini

L'évolution du vers français au dis-septième siècle

Maurice Souriau - 1893 - 526 halaman
...débuts, citer les paroles de son maître; nous sentons en lui la confiance tranquille du disciple : On ne peut trop louer trois sortes de personnes : Les dieux, sa mai tresse, et son roi. Malherbe le disait; j'y souscris quant à moi : Ce sont maximes toujours bonnes....
Paparan penuh - Perihal buku ini

Fables de La Fontaine with Grammatical Explanatory, & Etymological Notes

Jean de La Fontaine - 1895 - 472 halaman
...survient, qui les accorde net En se saisissant du baudet. FABLE XIV. — Simonide préservé par les dieux. On ne peut trop louer trois sortes de personnes : Les dieux, sa maîtresse, et son roi. Malherbe le disoit : j'y souscris, quant à moi; Ce sont maximes toujours bonnes. La louange chatouille...
Paparan penuh - Perihal buku ini

Revue des cours et conférences, Jilid 1

1903 - 554 halaman
...à citer les paroles de son maître ; nous sentons en lui la confiance tranquille du disciple : Ou ne. peut trop louer trois sortes de personnes : Les dieux, sa maîtresse et son roi. Malherbe le disait ; j'y souscris quant à moi : Ce sont maximes toujours bonnes. (I. 'J8.) Dans une...
Paparan penuh - Perihal buku ini

Études d' histoire romantique, Jilid 1

Léon Séché - 1904 - 418 halaman
...langue que vous parlez avec tant de grâce, les louanges ne tirent heureusement pas à conséquence, On ne peut trop louer trois sortes de personnes, Les Dieux, sa maîtresse et son roi, dit la Fontaine. On ne peut trop louer aussi ses amis, et je suis fâché qu'il l'ait oublié, mais...
Paparan penuh - Perihal buku ini

La Bruyère...

M. Lange - 1909 - 492 halaman
...procèdent ni d'une, affection profonde ni d'un craintif respect. Au surplus il le laisse entendre : On ne peut trop louer trois sortes de personnes, Les Dieux, sa maîtresse, et son roi. Malherbe le disait : j'y souscris quant à moi : Ce sont maximes toujours bonnes. La louange chatouille...
Paparan penuh - Perihal buku ini

Annales romantiques: revue d'histoire du romantisme, Jilid 7

Léon Séché - 1910 - 418 halaman
...languie que vous partez avec tant de grâce, les louanges ne tirent heureusement pas à conséquence. On ne peut trop louer trois sortes ;de personnes, Les Dieux, sa maîtresse et son roi, dit la Fontaine. On ne peut trop louer aussi ses amis, et je suis fâché qu'il l'ait oublie, maiis...
Paparan penuh - Perihal buku ini

La jeunesse dorée sous Louis-Philippe: Alfred de Musset, de Musard à la ...

Léon Séché - 1910 - 426 halaman
...langue que vous parlez avec tant de grâce, les louanges ne tirent heureusement pas à conséquence. On ne peut trop louer trois sortes de personnes. Les Dieux, sa maîtresse et son roi, lieu de passer par Pont-Audemer, il prenait à Rouen la voie fluviale, descendait la Seine en bateau...
Paparan penuh - Perihal buku ini

Revue d'histoire littéraire de la France, Jilid 18

Maurice Tourneux - 1911 - 1026 halaman
...Boi soleil, mais ils ont porté dans le tombeau le secret de leurs sentiments et de leurs griefs : On ne peut trop louer trois sortes de personnes, Les Dieux, sa maîtresse, et son roi J Au contraire, avec ces messieurs du bel air, on ne faisait pas tant de façons; on les montrait au...
Paparan penuh - Perihal buku ini

Revue des deux mondes

François Buloz, Charles Buloz, Ferdinand Brunetière, Francis Charmes, René Doumic, André Chaumeix - 1921 - 1066 halaman
...bienfaits du Roi, un seul moyen lui restait, celui dont alors tous les poètes usaient sans vergogne. On ne peut trop louer trois sortes de personnes : Les Dieux, sa maîtresse et son roi, dit La Fontaine. Là-dessus il raconte comment, pour reconnaître les louanges dont Simonide les avait...
Paparan penuh - Perihal buku ini

Fables mises en vers, Jilid 1

Jean de La Fontaine - 1924 - 372 halaman
...survient, qui les accorde net En se saisissant du Baudet. FABLE XIV SIMONIDE PRÉSERVÉ PAR LES DIEUX \-)N ne peut trop louer trois sortes de personnes : Les Dieux, sa Maîtresse, et son Roi. Malherbe le disoit : j'y souscris, quant à moi ; Ce sont maximes toujours bonnes. La louange chatouille...
Paparan penuh - Perihal buku ini




  1. Pustaka saya
  2. Bantuan
  3. Carian Buku Terperinci
  4. Muat turun EPUB
  5. Muat turun PDF